Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2014 5 26 /12 /décembre /2014 11:14
973 - Solstice d'hiver



La Nuit de Yalda


Combien de nuits et de silence encore ?

Il est temps que je me réveille !

Et qu’avec le jour je fasse renaître le feu rieur

Si je dois brûler, alors il faut jaillir

Que l’amour m’embrase pour que je ne craigne plus la flamme

Cent champs de coquelicots ont leur source de sang


dans mon cœur

Comment pourrais-je me mêler enfin à la terre ?

Telle une montagne je me tiens assis sur une fièvre secrète

Il y aura cent tremblements de terre avant que je ne m’éveille

Alors je me lèverais et dénouerai le cœur brûlant

De ma poitrine, je laisserai couler le déluge aveugle

Comme pleurs qui nouent la gorge je tomberai des nuages

Et je suspendrai à la foudre le visage du courroux

Ô ombre ! Les veilleurs de la nuit guettent le soleil

J’ouvrirai la prison de la nuit de Yaldâ (*), je m’échapperai.

Houshang Ebtehâd (Poète iranien)

(*)Yalda est le nom persan de la nuit du solstice d’hiver

Partager cet article

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Géco
  • Géco
  • : Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs............. Jean Giono
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Pages