Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  • 1091 - Le lac (31/05/2016)
    Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages, Dans la nuit éternelle emportés sans retour, Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges Jeter l'ancre un seul jour ? Ô lac ! l'année à peine a fini sa carrière, Et près des flots chéris qu'elle devait...
  • 1090 - Brûlé (29/05/2016)
    On n'entend même pas la respiration de la forêt dans le paysage brûlé de silence. Jule Supervielle " Débarcadère" 090
  • 1089 - Des gestes et des mots.... (27/05/2016)
    Il y a des gestes et des mots Qui s'élancent comme une danse, Un porté de force légère Un enlacement meilleur Une danse de l'éperdu Soudain apprivoisé La perte oubliée, l'instant est rejoint, Dans son essor enlacé, Là où bat le cœur Avant même de devenir...
  • 1088 - Leave a light, a light on. (26/05/2016)
    In the darkness Before the dawn In the darkness Before the dawn Leave a light, a light on Leave a light, a light on. Coldplay " Midnight "
  • 1087 - Annonce matrimoniale. (25/05/2016)
    Bernard l’Hermite cherche compagne....désespérément !
  • 1086 - Le coeur à vif (21/05/2016)
    Le cœur à vif, la terre pleure.... Géco
  • 1085 - Une route vers le bleu (19/05/2016)
    Les hommes, au fond, ça n'a pas été fait pour s'engraisser à l'auge, mais ça a été fait pour maigrir dans les chemins, traverser des arbres et des arbres, sans jamais revoir les mêmes; s'en aller dans sa curiosité, connaître. Jean Giono " Que ma joie...
  • 1084 - Partir, revenir.... (15/05/2016)
    Partir Revenir Naître à nouveau Partir Revenir Naître à nouveau Et se jeter dans l'air Et se jeter dans l'air. Fabrice Bouillon - Laforest " The second birth "
  • 1083 - Les conquérants (06/05/2016)
    Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal, Fatigués de porter leurs misères hautaines, De Palos de Moguer, routiers et capitaines Partaient, ivres d'un rêve héroïque et brutal. Ils allaient conquérir le fabuleux métal Que Cipango mûrit dans ses...
  • 1082 - Or vert (01/05/2016)
    Vous avez un regard singulier et charmant ; Comme la lune au fond du lac qui la reflète, Votre prunelle, où brille une humide paillette, Au coin de vos doux yeux roule languissamment ; Ils semblent avoir pris ses feux au diamant ; Ils sont de plus belle...

Présentation

  • : Géco
  • Géco
  • : Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs............. Jean Giono
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Pages