Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 19:21



"Il faudra un jour que ce soient des Africains qui dansent  le sacre du Printemps", disait Maurice Béjart.


C'est chose faite.....


Un très bel hommage au chorégraphe a été rendu à Dakar et à St Louis,  sous l'impulsion entre-autre, d'une grande dame....Germaine Acogny.



Je garde en mémoire cette soirée magique...surtout le tableau final....











" La danse n'a plus rien à raconter, elle a beaucoup à dire"


Maurice Béjart




Partager cet article

Repost 0
Published by Geco
commenter cet article

commentaires

Geco 19/11/2008 19:57

Tu parlais de magie.....

Njel 19/11/2008 18:59

C'est ta photo qui lui a donné naissance.... Dieureudieuf Geco;-)

Geco 19/11/2008 17:39

Merci Mesdames

Ton poème est merveilleux Njel.....

Njel 19/11/2008 10:32

Ils avancent
Aux reflets d'or
Vêtus de lumière et de vent
Ils oscillent
et se courbent
et s'étirent
dans un chuintement de sable
Sur leurs peaux d'ambres
glisse l'ocre des grains
Leurs corps souples comme des tiges
se frôlent
et s'enlacent
La canopée de leurs bras
s'abreuve de soleil
Leurs dos soulèvent des vagues dans l'espace
Êtres graciles
dansant
la mélopée de vie.

inta 18/11/2008 09:55

Comment fais-tu pour coller à ce point à ton sujet? Germaine Acogny vallait bien ça. Magnifique géco, comme d'habitude.

Présentation

  • : Géco
  • Géco
  • : Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs............. Jean Giono
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Pages