Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 22:25








      Extrait d'un livre merveilleux d'Andy Goldsworthy : CAIRNS


 " Ce ne sera une révélation pour personne : l'enjeu fondamental de cette fin de siècle réside dans la faculté que saura déployer l'homme de transformer son rapport à la terre.
 Sans cette transformation, qui est d'ordre culturel, il n'y a pas d'avenir possible.
 Réviser notre manière traditionnelle de penser fondée, dans notre civilisation occidentale, sur le triple antagonisme monde sensible-monde intelligible, sujet-objet, moi-monde ; proposer une conception de la vie qui aurait partie liée avec le cosmos et déboucherait sur un mode inédit de comportement : une habitation poétique de la terre ; inventer de nouveaux modes d'expression capables de dire cette manière autre d'être au monde - tel est l'enjeu, l'enjeu global.....
















 ... D'où le rôle de l'artiste qui apparaît, aujourd'hui plus que jamais, comme primordial.
  Placé aux avant-postes de la conscience collective, là où prennent naissance les intuitions et les orientations qui seront les idées-forces de demain, c'est à lui en effet que revient la mission, non plus de participer au recouvrement du monde par le dépôt d'"archives personnelles", mais par sa pratique artistique visant une écoute poétique de la nature, de re-découvrir ce monde et ce faisant, d'ouvrir une voie inaugurant le rapprochement de l'homme avec sa planète....
















...Parce que la relation à la terre est avant tout d'ordre esthétique, voir extatique, comme le dit Edgar Morin, l'art devient une médiation indispensable pour renouer le lien organique rompu.
   Quand le discours politique, qui fait de la protection de l'environnement une contrainte nécessaire, ne solicite que la volonté raisonnante ; quand le discours logique de la démonstration scientifique ne fait appel qu'à l'intelligence techniciste pour tenter de trouver des solutions de réparation à ce qui a été abîmé par des siècles d'exploitation ; l'art, en donnant à voir et à ressentir, touche directement la part sensible de l'homme, la plus apte à le faire se mouvoir dans le sens d'une transformation de sa manière d'être. Indéniable est donc son importance dans l'élaboration d'une nouvelle pensée de la terre, lui qui fournit à notre mental des supports de représentation capables d'éveiller notre conscience "géopoétique" - pour reprendre le terme de Kenneth White - et ainsi, de modifier notre rapport au monde......











....C'est dans cette perspective que l'on peut aborder l'oeuvre d'Andy Goldsworthy "

Anne Bineau
"Un art intégral"















" L'art ne peut se limiter à la représentation, au commentaire et à la métaphore, il doit d'abord transformer le monde, transformer le rapport de l'homme à sa planète "


Thierry Guinhut







Partager cet article

Repost 0
Published by Geco
commenter cet article

commentaires

Njel 03/03/2009 20:13

Oui... je n'aurais pas dit mieux... je n'aurais même pas su le dire aussi bien...

bruno marion 03/03/2009 19:46

L'art pour manifester, la poésie pour revendiquer ... c'est comme ça qu'on peut se faire entendre ! Je propose d'utiliser nos terrains de jeux, de les relier au delà de ce qui nous sépare ( un peu comme le galet voyageur de Laurent ...), la distance, les différences et de démontrer ce qui nous unit ... Un projet qui pourrait faire écho partout où des fous voudraient célébrer mère nature.

Geco 03/03/2009 18:06

De maître Andy bien sûr !
Tu le trouveras à Digne cet été !

emmanuel 03/03/2009 10:20

il est de qui ce cairn?

Annie 03/03/2009 07:50

Perfection que cette construction...

Présentation

  • : Géco
  • Géco
  • : Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs............. Jean Giono
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Pages