Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 11:38

 

 

 

 

 

 

DSC05286

 

 

 

 

       " La mer flotte encore sur les regards, elle s'insuffle entre les jours dessinés de pierre. Les fractions solaires colonisent la surface de l'eau. Tendrement en vagues parenthèses.

 

          Le banc est de roc, froid, droit, dévoré d'histoire et de mémoire. Le banc raconte et dépose les anciens murmures de reine.

 

          Ainsi, lové, si serrés, plongés dans le gris du vert de se voir, bouffée de rêves qui cognent aux peaux qui se fondent. Sur le banc, posés là, le dos sur le ventre, le ventre sur le ventre, les deux mains, mêlées, emmêlées de cheveux de chaleurs de mots. Sans fin.

 

          Et les piliers roses, marbre acéré, plantés, à la gloire souveraine, sentinelle gardienne du banc qui s'éveille, sentinelle gardienne de nous, noués, nous, là, roi et reine. "

 

 

 

 

                                                                  Inta

 

                                                   " Encore une fois "    

 

 

 

 


 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article

commentaires

Roger Dautais 28/05/2010 08:52


Difficile de dire mieux...et pourtant, la photo apporte encore une autre dimension à ce très beau texte.
Bien à toi,

Roger


flo 26/05/2010 21:18


le banc de nos amours...


inta 26/05/2010 18:36


Merci...Encore une fois.


Njel 26/05/2010 18:04


...

Bonheur...


Présentation

  • : Géco
  • Géco
  • : Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs............. Jean Giono
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Pages