Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 19:31

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC06883

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

         C'est un tiraillement léger, si doux, fait d'un fil de soie qui tisse les toiles sur les peaux fatiguées. C'est un froissement d'archange qui s'arrête un instant sur le pli abîmé des souffrances.

 

         C' est un lien si tendre qui s'affole aux passages des oiseaux vagabons, c'est si fragile, maintenu de travers sur les roulis des rivières d'été.

 

         C'est un sourire qu'on ne voit pas, une caresse qui s'efface et revient, le flux athéré des pensées bleues.

 

         Je tangue en pagode d'Asie sur des verts lendemains où je serai la souveraine, la prêtresse incertaine des attachements sereins.

 

         C'est les yeux détournés du reste des vivants, le corps suave et sucré virant au chimérique que le coeur a chanté.

 

         C'est ainsi, consistant, tangible et impossible. Allégresse, et le souffle qui part où les souhaits balancent entre fuite et désirs.

 

         Je suis là, je diffère, je retarde, je goûte le silence, épais, coton de songe.

 

 

          Et j'espère.

 

 

 

 

                                                                                     Inta

                                                                                 " C'est "

 

 


 

   

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article

commentaires

inta 22/07/2010 10:27


Merci Greg. Comme si chaque étage vert nous permettait de sonder les paliers qui mènent au bonheur...


Njel 21/07/2010 10:07


C'est étrange... ce texte je le perçois comme un envol, et ta photo comme une fermeture...


Présentation

  • : Géco
  • Géco
  • : Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs............. Jean Giono
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Pages