Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 18:41







L'albatros




Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait !

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.


Charles Baudelaire






undefined
Repost 0
Published by Gregory goffin
commenter cet article
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 17:44




undefined



C'est le nom d'un campement à Toubab Dialaw où nous passons une soirée sympa entre amis.

Le lendemain à l'aube, je m'autorise une petite échappée sur la plage pour faire connaissance  avec l'endroit.
Tout les éléments sont là....

Fab m'avait parlé de ce petit village de la côte sénégalaise.....il en était revenu transformé : je commence à comprendre pourquoi.
Il a composé ici la musique de Falgaala, chorégraphie créée à "l'école des sables" de Germaine Acogny 
Il y a aussi écrit :  "Sur la terre des possibles".....que vous retrouverez dans " the second birth " , son deuxième album, un véritable travail d'orfèvre : patience, il va bientôt sortir !!!




La plage est immense,
je m'aventure à quelques plaisirs !





undefined

                       Trou de crabe




undefined

                                Faisceau






undefined

                       Souche échouée








undefined

                                                                                       Coulées de galets





Je reviendrai bien vite à Toubab Dialow.




                         "......un homme, danse devant l'océan...."                F.B.  Laforest


Repost 0
Published by Gregory goffin
commenter cet article
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 19:04
undefined

     De retour à N'gor avec Fred et Flo, l'initiation s'impose






undefined



V'la ti pas que Flo se prend pour Moïse maintenant !!!
Quand je vous disais que N'gor faisait de l'effet....




undefined


                   Il se défend pas mal le bougre !




undefined

       Beau plateau avec sable coloré dans les interstices



undefined
                                                             Palette de feuilles



Salut les potes, revenez quand vous voulez : c'est quand même bien les missions non ?
Repost 0
Published by Gregory goffin
commenter cet article
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 15:58
undefined





Alex et Julie nous avaient invité un week-end du côté de Barcelonnette. Au programme, une petite randonnée au pied du glacier de la Blanche : "les eaux tortes".

Le temps de parker la voiture à quelques kilomètres de la superbe abbaye de Boscodon, et nous voilà en train de crapahuter gaiement au milieu des fleurs et des abeilles...rourou rourouou que la vie est belle !!!!

Avez-vous vu le chiffre indiqué sur le panneau de la photo ? Quelques personnes de notre équipée ont fait une drôle de tête en le voyant. A notre rythme,  nous y sommes arrivés  !

Quel spectacle magnifique nous offre cette marche : la récompense est à l'arrivée, sur le plateau....Des méandres de miroirs enlacés de verdures !!!!
Laissez-vous tenter, vous ne le regretterez pas !

En descendant, nous observons de beaux rochers que nous redressons, tout simplement....

C'était il y a trois ans, GREKO et GECO étaient sûrement et sans le savoir, déjà infectés par le virus "landart".




undefined


                      Merci Maman pour les photos



Mamita et Papili ( je ne sais pas si ur était en leur compagnie) décident de faire la ballade à l'automne dernier : eux, c'est sur, ils sont entrainés.....
Leur surprise fut grande de voir, qu' au même endroit, de nombreux rochers étaient debout : de véritables artistes étaient passés par là et avaient apportés leur contribution à la conception du tableau.
Et si "la pierre dressée" devenait un moyen de communiquer ? Pourquoi-pas ....






undefined

                              Félicitations confrère






undefined

                                           Salut à toi l'artiste








undefined

                                                          Papili contemple l'oeuvre : "le champ de Lauzes"




Et vive la rando..... et les randonneurs BIEN SUR  !
Repost 0
Published by Gregory goffin
commenter cet article
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 15:10

undefined

Sacré pour plusieurs cultures, c'est aussi un arbre à palabre qu'il est malvenu ou sacrilège de couper. On dit qu'il saigne et attire le malheur à celui qui l'abime.
C'est l'arbre typique de l'Afique tropicale sèche et l'emblème du Sénégal, auquel ses habitants prêtent des vertus miraculeuses et des pouvoirs magiques !





undefined

    Pour l'art, laissons faire la nature....



undefined

          ...elle est douée !




undefined



Les esprits des ancètres sont censés vivre dans le tronc de ces arbres gigantesques.







undefined


Les sénégalais utilisent son fruit, le "pain de singe" à des fins thérapeutiques





Ecoute plus souvent
Les choses que les êtres
La voix du feu s'entend
Entend la voix de l'eau
Ecoute dans le vent
Le buisson en sanglots :
C'est le souffles des ancètres....

Birago Diop

 

Repost 0
Published by Gregory goffin
commenter cet article
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 23:01

 Sylvain et Sabrina ont débarqué en même temps que nous au Sénégal .....
 Nous avons les mêmes sensibilités.....
 Petites discussions et nous voilà sur N'gor, à landarter, après ou avant l'apéro, je ne sais plus...




undefined

                                                    Premiers essais de Sabrina




undefined

                                 N'gor, toujours face à l'océan.....








undefined


                                                         Beau résultat n'est ce pas ? 









undefined

         Il y a même un petit travail sur roches...ça y est, je crois qu'ils sont accros....!!!
                        A bientôt donc......

Repost 0
Published by Gregory goffin
commenter cet article
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 17:34
anti_bug_fcundefined

 

     Dans cette région désertique aux confins des Alpes et de la Provence, un voyageur s’est égaré…Il rencontre un berger silencieux, Elzéar Bouffier, qui lui offre l’hospitalité. Elzéar est habité d’une étrange sérénité, qu’il offre à son hôte. Cette tranquillité, le berger la doit à cette tâche qu’il s’est assignée et que rien ne semble pouvoir interrompre : planter des arbres sur des hauteurs où plus rien ne pousse depuis des décennies. Ni les intempéries, ni les querelles guerrières des hommes n’arrêteront Elzéar Bouffier dans sa quête : en trois ans, il a déjà planté cent mille chênes ; en trente ans, il en aura planté tant... que ceux-là seront comme une goutte d’eau dans un océan. A mesure que les arbres poussent, l’eau se remet à couler dans les sources taries et les animaux et les humains reviennent peupler ces paysages.
     Jusqu’à la fin de ses jours, Elzéar Bouffier continuera son oeuvre anonyme, miraculeuse, qui redonnera vie à son pays



source : sceren


     "L'homme qui plantait des arbres" est un texte merveilleux de Jean Giono.
     Frédéric Back l'a adapté au cinéma : son film est de toute beauté ! la voix française est celle de Philippe Noiret.

     La variation de Pierre Magnan dans "Ma provence d'heureuse rencontre" intitulée "l'Agnès de Bourne" est un petit régal aussi.

     La démarche de cet humble berger a marqué les esprits. De nombreuses personnes accoururent du côté de Banon pour le rencontrer.
    A t'il réellement existé ? 
    L' important est le message ... Merci Mr Giono....
    En prenant le temps d'observer (car ils sont en général discrets),on peut parfois découvrir d'autres Elzéar Bouffier.....

    Connaissez-vous Don Chapple en Nouvelle-Zélande?

    Je vous parlerai bientôt d'Annie.....si elle le désire.....










Repost 0
Published by Gregory goffin
commenter cet article
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 20:17
undefined

 

 

L'homme du bout du monde,
Batik flottant aux alizés,
Regarde l'océan...
Il s'est arrêté là,
Posé sur son rocher, il respire...
Il s'enivre...
Il écoute....
Il écoute la Kora
Et les crépitements d'écume.
Il écoute le chant des elphes.
Il écoute le chant d'étoiles.
Il écoute la terre, ruisseler de ses ocres....
Au bout de son chemin,
Il est bien,
Enfin...
Si loin des cris et des insultes,
Si loin des complaintes des âmes mortes 
Si loin des colporteurs de néant.

Il est si bien...
L'homme au bout du monde.


Gregory GOFFIN

N GOR, le 08/12/2007

 












undefined
Repost 0
Published by Gregory goffin
commenter cet article
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 19:48




undefined
                                                                                                             
                                             Fromager plus que centenaire à mon avis !!!



       

       " Dans la forêt, quand les branches des arbres se querelles, leurs racines s'embrassent."
Repost 0
Published by Gregory goffin
commenter cet article
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 19:12


5 minutes en bateau et me voilà sur l'île de N'gor. 

Fuyant les plages bondées, je me retrouve vite de l'autre côté, au milieu des rochers, face à l'océan.
Il y a comme une espèce de magie en ce lieu, à la quasi extrémité de l'Afrique occidentale. 
Le bout du monde.....je me sens bien !!!!

Un gars s'approche : " ici, c'est tranquille" me dit-il !



undefined


                                  Premiers essais avec des fleurs d'hibiscus sur une pierre volcanique





undefined


                                                                        Même travail avec des feuilles




undefined


                                                    Même travail mais avec un galet 
 



   Il y a du potentiel mais il faut travailler.... prendre le temps.....c'est pas si simple le land-art !!!!!!
Repost 0
Published by Gregory goffin
commenter cet article

Présentation

  • : Géco
  • Géco
  • : Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs............. Jean Giono
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Pages