Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 15:10

undefined

Sacré pour plusieurs cultures, c'est aussi un arbre à palabre qu'il est malvenu ou sacrilège de couper. On dit qu'il saigne et attire le malheur à celui qui l'abime.
C'est l'arbre typique de l'Afique tropicale sèche et l'emblème du Sénégal, auquel ses habitants prêtent des vertus miraculeuses et des pouvoirs magiques !





undefined

    Pour l'art, laissons faire la nature....



undefined

          ...elle est douée !




undefined



Les esprits des ancètres sont censés vivre dans le tronc de ces arbres gigantesques.







undefined


Les sénégalais utilisent son fruit, le "pain de singe" à des fins thérapeutiques





Ecoute plus souvent
Les choses que les êtres
La voix du feu s'entend
Entend la voix de l'eau
Ecoute dans le vent
Le buisson en sanglots :
C'est le souffles des ancètres....

Birago Diop

 

Repost 0
Published by Gregory goffin
commenter cet article
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 23:01

 Sylvain et Sabrina ont débarqué en même temps que nous au Sénégal .....
 Nous avons les mêmes sensibilités.....
 Petites discussions et nous voilà sur N'gor, à landarter, après ou avant l'apéro, je ne sais plus...




undefined

                                                    Premiers essais de Sabrina




undefined

                                 N'gor, toujours face à l'océan.....








undefined


                                                         Beau résultat n'est ce pas ? 









undefined

         Il y a même un petit travail sur roches...ça y est, je crois qu'ils sont accros....!!!
                        A bientôt donc......

Repost 0
Published by Gregory goffin
commenter cet article
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 17:34
anti_bug_fcundefined

 

     Dans cette région désertique aux confins des Alpes et de la Provence, un voyageur s’est égaré…Il rencontre un berger silencieux, Elzéar Bouffier, qui lui offre l’hospitalité. Elzéar est habité d’une étrange sérénité, qu’il offre à son hôte. Cette tranquillité, le berger la doit à cette tâche qu’il s’est assignée et que rien ne semble pouvoir interrompre : planter des arbres sur des hauteurs où plus rien ne pousse depuis des décennies. Ni les intempéries, ni les querelles guerrières des hommes n’arrêteront Elzéar Bouffier dans sa quête : en trois ans, il a déjà planté cent mille chênes ; en trente ans, il en aura planté tant... que ceux-là seront comme une goutte d’eau dans un océan. A mesure que les arbres poussent, l’eau se remet à couler dans les sources taries et les animaux et les humains reviennent peupler ces paysages.
     Jusqu’à la fin de ses jours, Elzéar Bouffier continuera son oeuvre anonyme, miraculeuse, qui redonnera vie à son pays



source : sceren


     "L'homme qui plantait des arbres" est un texte merveilleux de Jean Giono.
     Frédéric Back l'a adapté au cinéma : son film est de toute beauté ! la voix française est celle de Philippe Noiret.

     La variation de Pierre Magnan dans "Ma provence d'heureuse rencontre" intitulée "l'Agnès de Bourne" est un petit régal aussi.

     La démarche de cet humble berger a marqué les esprits. De nombreuses personnes accoururent du côté de Banon pour le rencontrer.
    A t'il réellement existé ? 
    L' important est le message ... Merci Mr Giono....
    En prenant le temps d'observer (car ils sont en général discrets),on peut parfois découvrir d'autres Elzéar Bouffier.....

    Connaissez-vous Don Chapple en Nouvelle-Zélande?

    Je vous parlerai bientôt d'Annie.....si elle le désire.....










Repost 0
Published by Gregory goffin
commenter cet article
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 20:17
undefined

 

 

L'homme du bout du monde,
Batik flottant aux alizés,
Regarde l'océan...
Il s'est arrêté là,
Posé sur son rocher, il respire...
Il s'enivre...
Il écoute....
Il écoute la Kora
Et les crépitements d'écume.
Il écoute le chant des elphes.
Il écoute le chant d'étoiles.
Il écoute la terre, ruisseler de ses ocres....
Au bout de son chemin,
Il est bien,
Enfin...
Si loin des cris et des insultes,
Si loin des complaintes des âmes mortes 
Si loin des colporteurs de néant.

Il est si bien...
L'homme au bout du monde.


Gregory GOFFIN

N GOR, le 08/12/2007

 












undefined
Repost 0
Published by Gregory goffin
commenter cet article
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 19:48




undefined
                                                                                                             
                                             Fromager plus que centenaire à mon avis !!!



       

       " Dans la forêt, quand les branches des arbres se querelles, leurs racines s'embrassent."
Repost 0
Published by Gregory goffin
commenter cet article
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 19:12


5 minutes en bateau et me voilà sur l'île de N'gor. 

Fuyant les plages bondées, je me retrouve vite de l'autre côté, au milieu des rochers, face à l'océan.
Il y a comme une espèce de magie en ce lieu, à la quasi extrémité de l'Afrique occidentale. 
Le bout du monde.....je me sens bien !!!!

Un gars s'approche : " ici, c'est tranquille" me dit-il !



undefined


                                  Premiers essais avec des fleurs d'hibiscus sur une pierre volcanique





undefined


                                                                        Même travail avec des feuilles




undefined


                                                    Même travail mais avec un galet 
 



   Il y a du potentiel mais il faut travailler.... prendre le temps.....c'est pas si simple le land-art !!!!!!
Repost 0
Published by Gregory goffin
commenter cet article
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 18:10

undefined



Paris-Dakar mais pas comme les autres...

Si le Lac rose fut la dernière étape du rallye, elle fut la première de mon périple Sénégalais....

Je découvre les ramasseurs de sel, lesquels s'enduisent le corps de beurre de Karité pour plonger dans le lac, afin d'en racler le fond et d'en extraire la croute. Ceci pendant environs 6 heures!!!!!!
 Petite leçon d'humilité......


Je me rends compte du potentiel extraordinaire qu'il y a ici pour "Landarter".
Lumières, couleurs, paysages, matériaux, je crois que je vais m'éclater mais attention aux coups de soleil!!!

Au fait TERANGA, ça veut dire "terre d'acceuil" : tout est dit !


undefined


                                                                      
                                                                                                                         

undefined

                            Feuilles d'eucalyptus

                                                                                                                                

undefined

               Premiers essais en terre Africaine
Repost 0
Published by Gregory goffin
commenter cet article
9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 22:38
undefined

                                                                     Merci pour la photo
 


 

C’est une mer de rochers bleus 
Bordée par ses falaises d’écume. 

C’est une forêt de géants 
Ondulants au vent du nord. 

C’est un aurochs meurtris 
Aux cicatrices abruptes. 

C’est un père protecteur 
Repoussant l’effronté. 

C’est un goulet furtif 
Aux fontaines verdoyantes. 

C’est une rivière douce
Glissant à travers joncs.

C’est un phare étoilé 
Veillant les hauts plateaux.

C’est un gouffre dans le Karst 
Creusé par la furie.

C’est une plaine de cristal
Où le loup laisse sa trace.

C’est un lit de feuilles rousses
Emportées par le temps.

C’est un rai de lumière
Un envol vers l’éther.

C’est l'odeur de bruyères
D'hommes et des fumées.

C’est la caresse d’une femme 
Aux courbes sensuelles.

Mais c’est surtout la croix tournée vers le sud, d'où je respire la tiédeur d'un soleil d'été glissant lentement dans le soir.

De là haut, je peux voir mon pays, d’ailleurs tu lui ressembles.

D’ici, je ne t’oublie pas.

Même aussi loin, tu restes dans mes songes,

Car tu as gravé sur mon coeur ton nom aux reflets d’or,

Que je récite …..

........Vercors




Grégory  GOFFIN
N’DJAMENA, le 01/01/2006








undefined





Que ce soit en hiver, au printemps, en été ou en automne...., si  un jour vous avez l'occasion de vous arrêter et de vous ballader dans le Vercors, faites le...
Il faut  traverser le Vercors, à pied , en ski ou en VTT (merci mon petit Claudio), à cheval .....le survoler pourquoi-pas, ou encore l'explorer si vous êtes spéléologue...
Il faut essayer de s'imprégner de cet endroit et de tout ce qu'il a de symbolique !
Je suis tombé amoureux de ce plateau magique, de son histoire, de ces paysages.....
Encore un des rares endroits où la sensation de liberté est bien réelle !

Je vous donne quelques petits tuyaux

    - L'auberge du "moulin de la pipe", petit coin très sympathique situé dans un cadre enchanteur (les gorges d'omblèze) : concert, café, restaurant, allez sur le site auberge@moulindelapipe.com.
    - Les circuits de la résistance : le village de Valchevrière, les sites de Vassieux, Maleval, et les autres.
    - Les routes du vertiges  : celle de la combe laval, des grands goulets, des écouges, toutes....
    - La petite station familiale de Méaudre.
    - La douce vallée de la Vernaison, une des plus belle rivière de France (surtout le petit coin situé environs 1 km au dessus des grands goulet). Celle de la Gervanne est très belle aussi.
    - L' abbaye de Léoncel et la chapelle de Gigors
    - le peintre Cathelin.

J'en oublie mais je reviendrai sur le Vercors
Repost 0
Published by Gregory goffin
commenter cet article
9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 19:06
undefined


                            Notre Dame de Lure a été fondée en 1165.
                            Elle est située sur le versant sud de la montagne de Lure, dans un site magnifique, au milieu de forêts et d'arbres centenaire.

....." il y a, dans son dépouillement, une volonté toute spirituelle d'austérité, de pauvreté, de pureté......"








undefined


                   Travail en commun avec mon petit Edwin




undefinedundefinedundefinedundefined


      C'est Edwin qui a eu l'idée de la cascade de pierre jaillissant d'un tronc d'arbre
                                  Je suis très fier de mon petit neveu !!!




Repost 0
Published by Gregory goffin
commenter cet article
9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 18:36
undefined

                                                       Ile de N'gor  : les artistes sont dans les rues









undefined


                                                                   Coeur de Greko et Geco 
   



        Je t'aime Sacha. Et toi ?
         Moi aussi, je m'aime.

                     Sacha Guitry
Repost 0
Published by Gregory goffin
commenter cet article

Présentation

  • : Géco
  • Géco
  • : Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs............. Jean Giono
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Pages