Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 06:06

 

 

 

 

 

 

 

DSC07566

 

 

 

 

 

                                                          " Tout de suite j’ai écrit pour la vie, j’ai voulu saoûler tout le monde de vie. J’aurai voulu pouvoir faire bouillonner la vie comme un torrent et la faire se ruer sur tous les hommes secs et désespérés, les frapper avec des vagues de vie froides et vertes, leur faire monter le sang à fleur de peau, les assommer de fraîcheur, de santé et de joie, les déraciner de l’assise de leurs pieds à souliers et les emporter dans le torrent. "

 

 

 


                                                                                                        Jean Giono

 

 

 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 06:50

 

 

 

 

                                      Attention, certaines images naturelles peuvent heurter la sensibilité des enfants....!

                                      Merci à mon pote Arnaud de nous faire partager son regard....comment dirai-je....affuté....

 

 

 

 

 

 

106-0696 IMG

 

 

 

 

 

 

                                         " L'amoureux solitaire, épris de narcissisme, fait toujours bande à part. "

 

 

 

 

 

                                                                                                     Pierre Dac

 

 

 

 

 


 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 09:42
Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 06:45

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                             Je vous l'avais annoncé au début de l'été : Bob Verschueren présente jusqu'au 15 Novembre dans l'écomusée link à Volx ( Alpes de haute-Provence ) une création autour de l'olivier intitulée " Exprimer " .

                                                            Merci à Olivier Baussan et  à son équipe de nous "émoustiller les sens" .....

 

 

 

 

 

DSC00392

 

 

 

 

 

 

                                   " Le titre de cette exposition " Exprimer " , joue sur le double sens de ce verbe. L'enjeu de cette exposition est pour moi de chercher à m'exprimer avec ce qui reste à la fois après avoir exprimé l'huile du fruit et après avoir taillé les arbres : des noyaux, des brindilles et des feuilles....

 

 

 

 

DSC00389


 

 

 

DSC00394

 

 

 

 

 

                                   ....Forme et sens sont deux notions indivisibles. Une des étapes majeure de mon travail est celle d'observer le végétal, tâcher de comprendre le pourquoi des formes, de comprendre les forces qu'elles recèlent, qui les créent. Ensuite, après l'observation, il y a " l' observance" , ni religieuse, ni servile, mais la nécessité de suivre les mêmes règles, faute de quoi je perdrais toutes les facultés offertes par le matériau...

 

 

 

 

 

 

 

DSC00372

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC00396

 

 

 

 

 

 

 

 

                                            Pourtant, dans ces règles immuables, il y a pour moi un bel espace de liberté. Sans règles, il ne peut y avoir de notion de liberté. Je fais face à un immense vocabulaire de formes par lequel je peux m'exprimer en tenant compte des jeux d'équilibre et de tensions qui existent au sein des plantes. C'est notamment à travers les "miniatures végétales " que cette façon d'agir est très présente.....

 

 

 

 


 

 

 

DSC00397

 

 

 

 

 

 

                                                  Chaque partie extraite d'un végétal a une valeur métamorphique exprimée par le seul fait d'être là, généré par ce grand bouillonnement naturel qu'on appelle " la vie " . Présentée dans sa vérité, sans lui demander autre chose que ce qu'elle est, une branche, une feuille nous touche par ce qu'elle a de commun avec nous, sa fragilité, sa finitude. "  

 

 

 

  

                                                                                               Bob Verschueren 

 

 

 


Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 04:52

 

 

 

 

 

 

 

                                                               A mes amis de " La maison bleue " link

 

 

 

 

DSC09891

 

 

 

 

 

                                                                      " Si j'ai bien toute ma mémoire


                                                                      Disait Dieu dans un coin du ciel


                                                                      J'avais commencé une histoire


                                                                      Sur une planète nouvelle, toute bleue


                                                                       Bleue, pour ne pas qu'on la confonde


                                                                       Je vais aller m'asseoir sur le rebord du monde


                                                                       Voir ce que les hommes en ont fait ......."

 

 

 

 

 

                                                                                                              Francis Cabrel

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 09:49

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC04403-copie-2

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                             " Aujourd'hui c'est toi, et demain


                                                      un autre comme toi continuera l'attente.


                                                              Point de hâte, point d'exigence.


                                                           Les hommes jamais ne s'achèvent.


                                                      Là où se dresse un mont était une vallée.


                                                    Là où s'ouvre un ravin s'élevait un coteau.


                                                   L'océan, pétrifié, s'est changé en montagne


                                                          et les éclairs en lac se sont cristallisés.

 

 

 

 

                                                                                                  Miguel Angel Asturias

 

 

 


 

 

 

 

 

 


                     

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 11:12

 

 

 

 

 

 

 

DSC04443

 

 

 

 

 

 

Horloge! dieu sinistre, effrayant, impassible,
Dont le doigt nous menace et nous dit: "Souviens-toi !
Les vibrantes Douleurs dans ton coeur plein d'effroi
Se planteront bientôt comme dans une cible ;


Le Plaisir vaporeux fuira vers l'horizon
Ainsi qu'une sylphide au fond de la coulisse ;
Chaque instant te dévore un morceau du délice
A chaque homme accordé pour toute sa saison.


Trois mille six cents fois par heure, la Seconde
Chuchote: Souviens-toi! - Rapide, avec sa voix
D'insecte, Maintenant dit: Je suis Autrefois,
Et j'ai pompé ta vie avec ma trompe immonde !


Remember! Souviens-toi! prodigue! Esto memor !
(Mon gosier de métal parle toutes les langues.)
Les minutes, mortel folâtre, sont des gangues
Qu'il ne faut pas lâcher sans en extraire l'or !


Souviens-toi que le Temps est un joueur avide
Qui gagne sans tricher, à tout coup! c'est la loi.
Le jour décroît; la nuit augmente; souviens-toi !
Le gouffre a toujours soif; la clepsydre se vide.


Tantôt sonnera l'heure où le divin Hasard,
Où l'auguste Vertu, ton épouse encor vierge,
Où le Repentir même (oh! la dernière auberge!),
Où tout te dira Meurs, vieux lâche! il est trop tard ! "

 

 

 

 

 

 

                                                                                      Charles Baudelaire

 

 

 

 

 

 

 

 

  •   
Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 05:44

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC04874

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                      ".....Tu as toutes les joies solaires

                                                             Tous les soleils de la terre

                                                             Sur les chemins de ta beauté "

 

 

 

 

 

 

                                                                                               Paul Eluard

                                                                               " La terre est bleue comme une orange "

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 05:51

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                   Au  " Petit Robert " de la nature.....

 

 

 

 

 

 

 

DSC04293

 

 

 

 

 

 

                                                     Enlaisser : Enlacer sans lasser, ce dit d'une personne  qui  sait lâcher la bride....

                     

                         

                          

 

 

                                                                                                                            Géco

                                                                                       "  Mutations orthographiques et autres délires spacio-temporels "

 

                                                                                 

                         

 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 07:12

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC03983

 

 

 


                     Sur la terre des damnés, tête en l´air,
                     Étranger aux vérités premières énoncées par des cons,
                     Jamais touché le fond de la misère
                     Et je pleure, et je crie et je ris au pied d´une fleur des champs,
                     Égaré, insouciant dans l´âme du printemps, coeur battant,
                     Coeur serré par la colère, par l´éphémère beauté de la vie.

                     Sur la terre, face aux dieux, tête en l´air,
                     Amoureux d´une émotion légère comme un soleil radieux
                     Dans le ciel de ma fenêtre ouverte
                     Et je chante, et je lance un appel aux archanges de l´Amour.
                     Quelle chance un vautour, d´un coup d´aile d´un coup de bec
                     Me rend aveugle et sourd à la colère à la détresse de la vie.

                     Sur la terre, tête en l´air, amoureux,
                     Y´a des allumettes au fond de tes yeux,
                     Des pianos à queue dans la boîte aux lettres,
                     Des pots de yaourt dans la vinaigrette
                     Et des oubliettes au fond de la cour...

                    Comme un vol d´hirondelles échappé de la poubelle du ciel...

 

 

 

 

                                                                                               Jacques Higelin

 

 

 

 

 

 

DSC03974

 

 

 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article

Présentation

  • : Géco
  • Géco
  • : Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs............. Jean Giono
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Pages