Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 06:14

 

 

 

 

 

                             Sur le chemin qui mène à Léoncel par le Pas de Saint Vincent, il y a un creux dans la colline.  J'y ai construit un abri pour une fleur qui était là..... solitaire et fragile.

                            Vous le découvrirez peut-être.....

 

                              Coordonnées :   44° 55' N

                                                              5° 8' E

 


 

DSC06988

 

 

 

 

 

DSC07027

 

 

 


"  Crois celui qui peut croire
    Moi, j'ai besoin d'espoir
    Sinon je ne suis rien

   Ou bien si peu de chose
   C'est mon amie la rose
   Qui l'a dit hier matin "

  

 

 

 

                                                                          Francoise Hardy

                                                              Extrait de " Mon amie la rose "

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 05:57

 

 

 

 

 

DSC07092

 

 

 

 

 

 

 

                                  "  J'ai fait un rêve, la nuit de Noël. Je cheminais sur la plage, côte à côte avec le Seigneur. Nos pas se dessinaient sur le sable, laissant une double empreinte, la mienne et celle du Seigneur. L'idée me vint - c'était un songe - que chacun de nos pas représentait un jour de ma vie. Je me suis arrêté pour regarder en arrière. J'ai vu toutes ces traces qui se perdaient au loin. Mais je remarquai qu'en certains endroits, au lieu de deux empreintes, il n'y en avait plus qu'une. J'ai revu le film de ma vie. O surprise! Les lieux de l'empreinte unique correspondaient aux jours les plus sombres de mon existence. Jours d'angoisse ou de mauvais vouloir ; jours d'égoïsme ou de mauvaise humeur ; jours d'épreuve et de doute ; jours intenables... jours où, moi aussi, j'avais été intenable. Alors, me tournant vers le Seigneur, j'osai lui faire des reproches: "Tu nous as pourtant promis d'être avec nous tous les jours! Pourquoi n'as-tu pas tenu ta promesse? Pourquoi m'avoir laissé seul aux pires moments de ma vie? Aux jours où j'avais le plus besoin de ta présence?" Mais le Seigneur m'a répondu: " Mon ami, les jours où tu ne vois qu'une trace de pas sur le sable, ce sont les jours où je t'ai porté."

 

 

 

                                                          Ademar de Barros, poète brésilien

 

 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 06:06

 

 

                                   " Si je te dis qu'aimer c'est .....laisser partir......"

 

                                 Tétraktys, un conte slam accrobatique où quand Fabrice Bouillon- Laforest et Damien Droin excellent dans leur art !

 

 

                                   C'est ici .....link

 

 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 19:57

 

 

 

                                       L' amateur de Land-art que je suis est comblé : Nils Udo oeuvre actuellement à Hauterive ( Drôme )  pour fêter le centenaire du Palais idéal du facteur Cheval. Je vais donc essayer de le rencontrer ce week-end....Hé hé hé.

 


                                      Une autre superbe info qui me vient de Julie : Bob Verschueren vient de créer dans l'écomusée de l'olivier à Volx  près de Manosque. Mais je lui laisse la parole....link

 

                                        N'oubliez pas de noter ces rendez-vous exceptionnels pour vos vacances dans le Sud de la France.

 


 

 

InstallationIV 12 1

 

 

 

 

 

 

  InstallationIV 12 2

 

 

 

 

 

InstallationIV 12 3

 

 

 

 

 

                              " ....Etre confronté à une oeuvre qui va disparaitre intensifie le regard et la perception ....."

 

 

                                                                                               Bob Verschueren

 

 


 

 

                                           

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 08:48

 

 

 

 

                                               Le 28 mai prochain, jour de la Pentecôte, notre petite association de " Culture et loisirs " à St Vincent la Commanderie organisera une marche vers Léoncel dans les Monts du matin ( Vercors Ouest ). A cette occasion je proposerai aux regards des randonneurs 3 installations géopoétiques et.....éphémères.

                                           


 

                                                Voici la première...." Sous la cascade "

                              

                                                Coordonnées : Latitude 44°56` N

                                                                            Longitude  5°7` E

 

 

 

 

DSC06665

 

 

 

 

 

DSC06680

 

 

 

 

 

 

DSC06703

 

 

 

                                 " Connaître ce n'est pas démontrer ni expliquer.    

                                                   C'EST ACCEDER A LA VISION.

                                            Mais pour voir, il faut d'abord participer. "

 

                                                                                Antoine de St Exupéry

 

 


Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 17:56

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC09340.JPG

 

 

 

 

 

                 " Il ne fait pour nous aucun doute que le monde de la surface, avec ses vaguelettes insignifiantes et ridicules, représente le seul paraître, le multiple, la dispersion. Il est l'espace des agitations vaines, des bavardages futiles, des visions unidimentionnelles, des paramètres de l'horizontalité ; l'espace des affirmations hâtives, unilatérales, dont s'attife le discours unique, officiel, obligatoire, empêtré de lieux communs et d'automatismes verbaux.

                   Et puis, il y a la profondeur ; cachée, secrète, inconnue. Un milieu indifférencié, dont les superpositions liquides permettent la verticalité. Sous le discours unique, officiel, obligatoire, glissent les mystérieux courants des quètes singulières, des possibilités créatrices, des prémices d'individuation. Société parallèle, qui puise ses références aux réserves inépuisables des vérités oubliées mais éternelles, dans tout ce que le discours unique, officiel, obligatoire, ignore, bafoue, caricature -, ou persécute......

 

 

                      Les gens des profondeurs se reconnaissent moins par équivalence de milieux sociaux, d'options civiques, de solidarités professionnelles, que par affinité de coeur, exigences prioritaires. S'informant des questions majeures qui fondent l'existence, ils pressentent qu'on ne leur dit pas tout, et que ce qu'on leur dit est tout, sauf l'essentiel. Ils peuvent suivre des itinéraires différents, n'être pas d'accord sur les détails, ( il ne le faut ! ) ; mais ils sont de cette vraie famille qui a nom famille d'esprits.

                       Rêveurs impénitents ? Originaux incorrigibles ? Renifleurs d'utopie ?....Mais aussi, semeur d'éveil, sel du ciel et de l'espoir. "

 

 

 

                                                                     Jean Biès


                                  Extrait de " Qu'allez-vous faire de vos vacances ? "

 

 

 


 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 16:48
Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 13:51

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC01044

 

 

 

 

 

 

Il n’y a pas de pardon
Pour ce qu’on laisse sur le sable
Plastifié
Il n’y a pas de péché


Il n’y a pas de pardon
Pour ces pièges détestables
Aux écrans de la nation
Il n’y a pas de pardon


Je ne me suis pas reconnu
Dans aucun chef de file
Aucun clan d’individus
Je ne suis pas convaincu


Chacun veut être soi-même
Décalqué sur son voisin
Dans le vice ou la vertu
Je ne me suis pas senti bien


Il a fallu qu’on m’emmène
Où je ne voulais pas aller
Il a fallu qu’on me donne
Un autre nom pour l’été


Et ces souvenirs me manquent
Je n’ai jamais tant été
Qu’à ma deuxième naissance
Ma deuxième naissance


Partir
Revenir
Naître à nouveau
Partir
Revenir
Naître à nouveau
Et se jeter dans l’air

Et se jeter dans l’air.................

 

 

                                                                        Laforest

 

 


 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 09:30
Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 15:24

 

 

                                  Je viens d'apprendre la disparition de Pierre Magnan à l'âge de 89 ans. J'apprécie  l'univers de cet écrivain ....sûrement parce qu'il était un des chantres de la Provence véritable...celle que j'aime.

                                  J'ai eu la chance de le croiser quelquefois à Forcalquier, Valensole, Lurs ou encore  Pierrevert où il était venu présenter " La maison assassinée " ....J'en avais alors profité pour lui glisser un "Merci"....pour le plaisir que me proccurait la lecture de ses livres.

 

                                  Je vous invite à découvrir cet auteur à travers un de ses plus beau roman " Laure du bout du monde ".

 

 

                 DSC05444.JPG

 

 

 

 

 

 

                        Qu'est-ce que ça veut dire aimer ? - Je l'ai lu dans un livre, dit Laure.  

                        - A la maison, depuis que je suis né, personne, tu entends bien ? personne n'a jamais prononcé ce mot. Le mot aimer et le mot tendresse n'ont jamais fait souche ici. Le bonheur, ajouta le grand-père, c'est une distraction de riches !

 

                  Voici ce qu'on pense du sentiment à Eourres quand Laure naît. Cette phrase du livre est comme une fiche d'état civil pour Laure qui pèse 750 grammes à sa naissance. Pas plus qu'Eourres on ne peut l'inventer parce que seul ce pays pouvait permettre cette naissance. Il est impossible de concevoir, si on ne les a pas vus, ces montagnes, cette géologie démentielle, ce chaos de la fin des temps ou de leur début. Songez au silence, à l'isolement, mais songez à l'obstination de Laure qui à trois ans demande à apprendre à lire et à six conduit le troupeau. Songez à cette petite fille perdue dans ce pays sans grâce qui veut échapper non pas à sa condition mais à son ignorance de la vie. Songez à tout ce qu'elle va devoir braver si elle y parvient....

 

                                                              ( Source Denoël )

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                               Pierre Magnan et Giono

 



 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article

Présentation

  • : Géco
  • Géco
  • : Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs............. Jean Giono
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Pages