Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 18:04
1120 - Eternel


De toute façon il ne se voulait que « gravé sur le mur du vent ».

Gil Pressnitzer parlant de Georges Perros

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 06:15
1119 - La chasse au bonheur

Dès que les sens sont suffisamment aiguisés, ils trouvent partout ce qu’il faut pour découper les minces lamelles destinées au microscope du bonheur. Tout est de grande valeur : une foule, un visage, des visages, une démarche, un port de tête, des mains, une main , la solitude, un arbre, des arbres, une lumière, la nuit, des escaliers, des corridors, des bruits de pas, des rues désertes, des fleurs, un fleuve, des plaines, l’eau, le ciel, la terre, le feu, la mer, le battement d’un cœur, la pluie, le vent, le soleil, le chant du monde, le froid, le chaud, boire, manger, dormir, aimer. Haïr est également une source de bonheur, pourvu qu’il ne s’agisse pas d’une haine basse et vulgaire ou méprisable : mais une sainte haine est un brandon de joie. Car le bonheur ne rend pas mou et soumis, comme le croient les impuissants. Il est, au contraire, le constructeur de fortes charpentes, des bonnes révolutions, des progrès de l’âme. Le bonheur est la liberté.

Jean Giono

Extrait de "La chasse au bonheur "

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 07:10
1118 - Lumière cistercienne

Ecrire et voir, c'est pareil, et pour voir il faut la lumière. Le paradoxe, c'est qu'on peut trouver la lumière dans le noir de l'encre. C'est comme de la nuit sur la page, et c'est pourtant là-dedans qu'on voit clair.

La lumière du monde

Christian Bobin

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 17:40
1117 - Ma bohème

...... Mes étoiles au ciel avaient un doux frou-frou
Et je les écoutais, assis au bord des routes,
Ces bons soirs de septembre où je sentais des gouttes
De rosée à mon front, comme un vin de vigueur ......

Extrait de " Ma bohème "

Arthur Rimbaud

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 05:32
1116 - Esquif

Frêle esquif perdu au milieu de l'océan, l'îlot tangue sous la houle et vient s'échouer sur les rives de nos songes.

Frédérique Wimart

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
16 octobre 2016 7 16 /10 /octobre /2016 20:52
1115 - Liberté

Prenez du soleil
Dans le creux des mains,
Un peu de soleil
Et partez au loin !

Partez dans le vent,
Suivez votre rêve ;
Partez à l’instant,
La jeunesse est brève !

Il est des chemins
Inconnus des hommes,
Il est des chemins
Si aériens !

Ne regrettez pas
Ce que vous quittez.
Regardez, là-bas,
L’horizon briller.

Loin, toujours plus loin,
Partez en chantant !
Le monde appartient
A ceux qui n’ont rien.

Maurice CARÊME

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 05:12
1114 - Elévation
1114 - Elévation



La bonté qui nourrit la beauté ne saurait être identifiée à quelques bons sentiments plus ou moins naïfs Elle est l' exigence même, exigence de justice, de dignité, de générosité, de responsabilité, d' élévation vers la passion spirituelle.


Extrait de "Cinq méditations sur la beauté"

François Cheng

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 04:50
1113 - Sentinelle

Celui-là qui veille modestement quelques moutons sous les étoiles, s'il prend conscience de son rôle, se découvre plus qu'un serviteur. Il est une sentinelle. Et chaque sentinelle est responsable de tout l'empire.

Extrait de Terre des hommes

Antoine de Saint-Exupéry

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
8 octobre 2016 6 08 /10 /octobre /2016 06:44
1112 - Croisière

L'homme a toujours le désir de quelque monstrueux objet. Et sa vie n'a de valeur que s'il la soumet entièrement à cette poursuite. Souvent, il n'a besoin ni d'apparat ni d'appareil; il semble être sagement enfermé dans le travail de son jardin, mais depuis longtemps il a intérieurement appareillé pour la dangereuse croisière de ses rêves. Nul ne sait qu'il est parti; il semble d'ailleurs être là; mais il est loin, il hante des mers interdites. Ce regard qu'il a eu tout à l'heure, que vous avez vu, qui manifestement ne pouvait servir à rien dans ce monde-ci, traversant la matière des choses sans s'arrêter, c'est qu'il partait d'une vigie de grande hune et qu'il était fait pour scruter des espaces extraordinaires.


Jean Giono

Extrait de " Pour saluer Melville"

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 04:47
1111 - Le bateau ivre

J'ai vu le soleil bas, taché d'horreurs mystiques,
Illuminant de longs figements violets,
Pareils à des acteurs de drames très antiques
Les flots roulant au loin leurs frissons de volets !

J'ai rêvé la nuit verte aux neiges éblouies,
Baiser montant aux yeux des mers avec lenteurs,
La circulation des sèves inouïes,
Et l'éveil jaune et bleu des phosphores chanteurs !



Arthur Rimbaud

Extrait du "Bateau ivre"

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article

Présentation

  • : Géco
  • Géco
  • : Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs............. Jean Giono
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Pages