Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 15:05





   
     S'il y a bien un art dans lequel le land-art doit prendre toute sa dimension, c'est  en architecture ( je viens de lire un article sur Géo 2005 passionnant) , je pense que mes amis Emmanuel et Franck ne me contrediront pas. Ce petit reportage photo leur est donc offert....



     Retour au Contadour....pour découvrir un chef d'oeuvre de l'architecture pastorale en Haute-Provence.







                            Non, ceci n'est pas un tas de cailloux mais bien un jas....

     



Pics Seb july 09 (222)




                                                                Le jas des terres du roux.....





DSC07014






DSC07032






Pics Seb july 09 (231)






                                      " Témoin de l'activité pastorale qui animait autrefois la montagne de Lure, ce jas ( lieu où le troupeau se "jasse", se couche ) est un des plus beaux ensembles de constructions en pierre sèche de la Haute-Provence......








Pics Seb july 09 (225)






                                 .......Utilisant des matériaux extraits sur place, il est construit  suivant une technique rigoureuse : chaque pierre doit s'imbriquer le mieux possible dans les autres, sans faux appui : murs et voûtes doivent équilibrer les poussées des masses considérables des matériaux mis en oeuvre, grâce à quoi ici aucun liant n'a été utilisé sauf pour les arcs majeurs de la bergerie qui sont bâtis sur cintre et liés à la chaux.....








DSC07041









Pics Seb july 09 (227)











DSC07054





                                    .....C'est surtout au XVIII et XIX siècles que l'on a construit de tels ensembles dans Lure, même si la technique utilisée est beaucoup plus ancienne. Bergeries à plusieurs travées voûtées en encorbellement, comme celle-ci, bergeries "tunnel" à voûte clavée et bergeries couvertes  d'une toiture sous charpente jalonnent alors l'espace pastoral du piémont de Lure, belle réponse née du sol, appropriée à un milieu difficile, où la pierre est la ressource la plus immédiatement disponible et l'élevage ovin la grande richesse.





                                                     Source : " Les Alpes de lumière "

 



DSC07045








       " Vous avez vu comment vivre dans un monde véritable donne une simple sagesse plus délicieuse que les fruits et l'eau fraiche des sources. Tout ce qui, depuis longtemps en vous avait faim et soif, buvait et mangeait.
         Certes, tous les problèmes de l'homme ne sont pas ainsi résolu, mais nous sommes enfin sur une base solide, entretenus en santé par la vraie nourriture, nous pouvons désormais monter plus haut ou monter plus loin si nous prenons comme image cette montagne de Lure où nous étions, qui s'élève dans le ciel non pas à la façon d'une aiguille mais comme une échine monstrueuse du taureau de Dionysos......"




                                                      Jean Giono  Préface de " Les vraies richesses "






Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 12:56







DSC02114




" Aujourd'hui, j'ai gravi la montagne
Derrière mon parfait ermitage ;
Et du sommet, j'ai contemplé
Ces scènes si douces

J'ai levé la tête et vu le ciel sans nuages :
Il m'a évoqué l'espace absolu, sans limites,
J'ai ressenti une liberté
Sans milieu ni fin.

J'ai baissé la tête et regardé en face :
Alors j'ai vu le soleil de ce monde.
Il m'a évoqué la méditation
Lumineuse et sans voile."





                                                           Shabkar


Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 17:17


                                                                     Pour mon pote " Laforest "



DSC06909






" C'était une nuit sans sommeil
Quand décidé par une force inquiète
Je quittais le logis
Et comme piqué j'allai seul
A la lisière

Des touffes de feuillis marquaient la limite du territoire
Le vieux sur la montagne m'avait raconté l'histoire
" Qui vient ici risque sa vie. Regarder c'est y croire ! "

Je n'avais idée d'où mes pas me portaient
Accroché au parfum de la fille que j'aimais
J'avançais dans l'opaque et les craquements flous
Des ramilles dans les flaques de boue

Ca faisait des saisons que je n'l'avais pas vue
Mais elle ne mentait pas cette odeur ténue
De menthe, de gaïac
Et au détour d'un bois je retrouvais donc
"Lola"

Alors voilà je te laisse quelque temps et c'est bon
Je te retrouve prêtresse au milieu des buissons
Parée de sève et d'ambre, éblouissante lune
Mais ne crains rien ma belle je n'ai pas de rancune
Je te pardonne ces nuits où j'attendais pour nèfles
Que passe ton sillage sur ma peau
Au terme du voyage je me réjouis plutôt
De te revoir en compagnie des elfes

Elle est forte comme la pierre et libre comme le vent
Nul ne la retient dans ce monde là
Elle me donnera la paix mais il reste pourtant
Des lieux où je ne la suivrai pas."






                                                 Fabrice Bouillon- Laforest

                                                               " La lisière "







Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 19:53









DSC01655





          " Une tendre émotion me prend. Des racines de cette émotion montent la sève, les couleurs. Une sorte de délivrance. Le rayonnement de l'âme, le regard, le mystère extériorisé, l'échange entre la terre et le soleil, l'idéal et la réalité, les couleurs ! Une logique aérienne, colorée remplace brusquement la sombre, la têtue géométrie. Tout s'organise, les arbres, les champs, les maisons. Je vois. Par taches. L'assise géologique, le travail préparatoire, le monde du dessin s'enfonce, écroulé comme dans une catastrophe. Un cataclysme l'a emporté, régénéré. Une nouvelle période vit. La vraie ! Celle où tout est dense et fluide à la fois, naturel. Il n'y a plus que des couleurs, et en elles de la clarté, l'être qui les pense, cette montée de la terre vers le soleil, cette exhalaison des profondeurs de l'amour."




                                                                                    Paul Cézanne








Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 15:01







DSC06086



" Nous avons tout deux nos mains à donner
Prenez ma main je vous conduirai loin....





DSC06083




...J'ai vécu plusieurs fois mon visage à changé
A chaque seuil à chaque main que j'ai franchis
Le printemps familial renaissait...





DSC06080




...Gardant pour lui pour moi sa neige périssable
La mort et la promise....





DSC06074




....La future aux cinq doigts serrés et relâchés
Mon âge m'accordait toujours
De nouvelles raisons de vivre par autrui
Et d'avoir en mon coeur le sang d'un autre coeur....





DSC06071




...Ah le garçon lucide que je fus et que je suis
Devant la blancheur des faibles filles aveugles
Plus belle que la lune blonde fine usée
Par le reflet des chemins de la vie
Chemin des mousses et des arbres
Du brouillard et de la rosée
Du jeune corps qui ne monte pas seul
A sa place sur terre
Le vent le froid la pluie le bercent
L'été en fait un homme.....





DSC06065




....Présence ma vertu dans chaque main visible
La seule mort c'est solitude
De délice en furie de furie en clarté
Je me construis entier à travers tous les êtres
A travers tous les temps au sol et dans les nues
Saisons passantes je suis jeune
Et fort à force d'avoir vécu
Je suis jeune et mon sang s'élève sur mes ruines....





DSC06059




....Nous avons nos mains à mêler
Rien jamais ne peut mieux séduire
Que notre attachement l'un à l'autre forêt
Rendant la terre au ciel et le ciel à la nuit....






DSC06056





...A la nuit qui prépare un jour interminable. "




                                                                     Paul Eluard

                                                                         " Vivre "












Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 19:55
DSC07417
Repost 0
Published by géco-landart
commenter cet article
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 20:04







        Un article dédié à mon ami Emmanuel Prunevieille....le passionné ! " L'homme qui plantait des cairns....."  link

        Son plaisir est d'essayer de faire partager son amour pour le land-art et de montrer que cette activité peut-être à la portée de tous.

        Il a raison....empiler des galets, c'est simple.....

       




     DSC01300









DSC01267








DSC01312






    " Depuis trois ans il plantait des cairns dans cette solitude....dix mille cairns qui allaient pousser dans cet endroit où il n'y avait rien auparavant. Il s'était retiré dans la solitude où il prenait plaisir à vivre lentement, avec ses galets. Il avait jugé que ce pays mourait par manque de cairns. Il ajouta que, n'ayant pas d'occupations plus importantes, il avait résolu de remédier à  cet état de choses...."





                                Adaptation par Géco de " l'homme qui plantait des arbres "




                               J'espère que Giono me pardonnera.... il s'agit juste ici de saluer un poète de la terre..... je sais qu'il les aime.



       
Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 11:08







                Une promenade sur les bords du fleuve Sénégal à St Louis....prenons le temps.....








DSC09957










DSC09975












DSC09966

























DSC09984










DSC09979













DSC09982























DSC09988












DSC09972


Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 20:24










DSC05528








       " Si, quand tu seras un homme, tu connais ces deux choses : la poésie et la science d'éteindre les plaies, alors, tu seras un homme. "






                                                            Jean Giono









Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 17:11











DSC01222










         " Ne cherche pas à faire entrer tous tes frères dans ton monde.... Tu leur ôterais toute leur différence."






                                                                       Nina Mari, Indigène Quiché








Repost 0
Published by Géco
commenter cet article

Présentation

  • : Géco
  • Géco
  • : Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs............. Jean Giono
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Pages