Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 17:46











  Le scolo. devant le pont Faidherbe ( le plus léger du monde comme aiment à dire les guides Sénégalais puisqu'il est fait... d'herbes....!).
  Il en a de l'endurance le Scolo pour se promener ainsi dans toute la Téranga ! Apparemment, il se sent bien ici....
   Pour les passionnés d'histoire, je vous laisse le soin de faire vos propres recherches  sur la véritable épopée de ce pont.....







" Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts"

Isaac Newton







Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 09:36












   Le jour d'anniversaire du blog tombe en même temps que celui de la journée de la femme.....coïncidence ?!
   Voilà un an que ce site est créé....
   A travers 278 articles, peut-être 700 photos présentées ( je ne sais plus), 16000 pages visitées.....et des mots à rêver, j'ai essayé de partager avec vous un peu de mes passions !
    Cette très belle aventure, jalonnée par des rencontres extraordinaires, je vous la dois....donc je n'ai qu'un mot à vous dire....Merci.

  
  














" Ils dansent en marchant ou bien marchent en dansant au son d'une mélodie intérieure, car avec leur corps ils pénètrent le monde qui les entoure à la recherche d'une harmonie dont ils conservent la mémoire."

Raymond Johnson






Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 09:28





 Lorsqu'on aime le Land-art, on aime la nature et ses merveilles!
 Je vous offre..... une pure merveille.....Le parc du Djouj et ses oiseaux !

Mais le Djoudj, c'est où ?










                                                                             Le Djoudj, c'est par là !











                                                  Non, c'est par là !











                                                      Ok , on y va.....












                                                   C'est partit !











                       Et les amis attendez moi !











         
                            Venez tous, plus on est de fous, plus....













                               Et il y a de la place pour tout le monde....












                 Pour moi aussi ?












                 Allo la tour, escadrille en phase d'approche finale !












                                              Arbrissage !











                                   Mais c'est vrai qu'on est bien ici !










                                   Il y a de quoi becqueter...









                                             On peut pêcher....









      

                                                     Nager....












                                                   Se dorer la pillule.....













                Faire des calins et des petits... des dizaines de petits...













       Et en plus, les seuls chasseurs que l'on croise ici, ce sont ceux d'images.




                                   ......Le paradis !







     Créé en 1971, classé en 1977 "zone humide d'importance internationnale" par la convention de Ramsar, puis inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco en 1980, le parc du Djoudj constitue la troisième réserve ornithologique du monde. Il s'étend sur 16000 hectares, dans le delta du Sénégal. La cuvette du Djoudj est la seule contrée verte de la région du Sahel. Les oiseaux migrateurs y trouvent, après la traversée du Sahara, leur premier marais d'eau douce. De Novembre à Mars, trois millions d'oiseaux appartenant à 365 espèces y hivernent.....

Sources : Guide évasion








Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 19:38














"Démons et merveilles
Vents et marées
Au loin déjà la mer s'est retirée
Démons et merveilles
Vents et marées
Et toi
Comme une algue doucement caressée par le vent
Dans les sables du lit tu remues en rêvant
Démons et merveilles
Vents et marées
Au loin déjà la mer s'est retirée
Mais dans tes yeux entrouverts
Deux petites vagues sont restées
Démons et merveilles
Vents et marées
Deux petites vagues pour me noyer."




Jacques Prévert
"Sables mouvants"







Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 19:19









     Les ramasseurs  plantent des perches dans le lac Retba afin de marquer les endroits suceptibles d'être prolifiques en sel.
























    Et bien "Le grand Géco" ( dit "El magnificos") a lui aussi, voulu aller à la récolte du sel. Après avoir ramassé les nombreuses perches échouées sur la berge, il les a planté là où il a trouvé le fameux chlorure de sodium.


 
   Seulement, dans le lac rose,  du chlorure de Sodium, ....il y en a partout !

 










   Voilà donc le résultat de ma prospection :  Impressionnant n'est ce pas ?!











  
   Si un jour vous passez par là, je vous demande un peu de discrétion par rapport à mon expérience de chercheur de sel....vous pourriez par exemple, simplement vous exclamer... "Oh quelle merveilleuse oeuvre d'art !
"....
  













    Je ne me lasse pas d'admirer....les perches plantées dans le lac rose....







Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 22:25








      Extrait d'un livre merveilleux d'Andy Goldsworthy : CAIRNS


 " Ce ne sera une révélation pour personne : l'enjeu fondamental de cette fin de siècle réside dans la faculté que saura déployer l'homme de transformer son rapport à la terre.
 Sans cette transformation, qui est d'ordre culturel, il n'y a pas d'avenir possible.
 Réviser notre manière traditionnelle de penser fondée, dans notre civilisation occidentale, sur le triple antagonisme monde sensible-monde intelligible, sujet-objet, moi-monde ; proposer une conception de la vie qui aurait partie liée avec le cosmos et déboucherait sur un mode inédit de comportement : une habitation poétique de la terre ; inventer de nouveaux modes d'expression capables de dire cette manière autre d'être au monde - tel est l'enjeu, l'enjeu global.....
















 ... D'où le rôle de l'artiste qui apparaît, aujourd'hui plus que jamais, comme primordial.
  Placé aux avant-postes de la conscience collective, là où prennent naissance les intuitions et les orientations qui seront les idées-forces de demain, c'est à lui en effet que revient la mission, non plus de participer au recouvrement du monde par le dépôt d'"archives personnelles", mais par sa pratique artistique visant une écoute poétique de la nature, de re-découvrir ce monde et ce faisant, d'ouvrir une voie inaugurant le rapprochement de l'homme avec sa planète....
















...Parce que la relation à la terre est avant tout d'ordre esthétique, voir extatique, comme le dit Edgar Morin, l'art devient une médiation indispensable pour renouer le lien organique rompu.
   Quand le discours politique, qui fait de la protection de l'environnement une contrainte nécessaire, ne solicite que la volonté raisonnante ; quand le discours logique de la démonstration scientifique ne fait appel qu'à l'intelligence techniciste pour tenter de trouver des solutions de réparation à ce qui a été abîmé par des siècles d'exploitation ; l'art, en donnant à voir et à ressentir, touche directement la part sensible de l'homme, la plus apte à le faire se mouvoir dans le sens d'une transformation de sa manière d'être. Indéniable est donc son importance dans l'élaboration d'une nouvelle pensée de la terre, lui qui fournit à notre mental des supports de représentation capables d'éveiller notre conscience "géopoétique" - pour reprendre le terme de Kenneth White - et ainsi, de modifier notre rapport au monde......











....C'est dans cette perspective que l'on peut aborder l'oeuvre d'Andy Goldsworthy "

Anne Bineau
"Un art intégral"















" L'art ne peut se limiter à la représentation, au commentaire et à la métaphore, il doit d'abord transformer le monde, transformer le rapport de l'homme à sa planète "


Thierry Guinhut







Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 21:30



Les saisons passent sur le tumulus........














" De même que le moindre caillou inclut les roches dont il est issu, ainsi que les drames qui l'ont frappé et comme émacié, de même, une imperceptible ondulation, un nivellement, une entaille enferment, de leur côté, l'histoire du monde et ses révolutions."


François Dagognet










Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 17:53








...." Moi je t'offrirai
Des perles de pluie
Venues de pays
Où il ne pleut pas
Je creuserai la terre
Jusqu'après ma mort
Pour couvrir ton corps
D'or et de lumière
Je ferai un domaine
Où l'amour sera roi
Où l'amour sera loi
Où tu seras reine....."



Jacques Brel
Ne me quitte pas






Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 17:50


















" Passeurs de rêves, verseurs de prose, nous donnions aux couleurs des automnes le cri de la vie.

Le corps souple et l'amour facile, nous avons saturé nos heures de caresses à inventer les mers d'ailleurs. Il y a longtemps, le plastique ne couvrait pas encore les sexes malades.

Repus de sons, mobilités des chats, ruses, inconscience, sur les routes étroites s'étalaient sous nos peaux de cuirs, la marque perpétuelle des espoirs.

Le flambeau de nos vouloirs accouchait de nos jours, et les nuits n'avaient de noir que les chants de nos bouches.

Créateurs d'univers, nous avons puisé les restes d'utopie, dévoré les sommeils latents. Nous dormions peu, affamés de paroles, voraces et faméliques, si vivant, si là, et les rires qui s'échappent, reviennent et tournent en rond et les poings qui se ferment et s'enferment entre deux.

Qu'avons-nous fait ?

Il y a longtemps, nous avons cru, nous croyons encore."


Inta










Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 17:20




" Les heures sont si légères
En paix contre ton dos
Ces moments resteront
Imprimés dans nos chairs
Et quand elles faneront
Ces moments en poussière
Feront partie du monde...."



"Les heures légères"
Fabrice Bouillon - Laforest












" Qu'elles sont lentes les idées
Lentes lentes à aimer l'amour...

...Et parfois je m'arrête dans des maisons carrées
Où les rires en volutes semblent nourrir le ciel "



"Je passe"
Fabrice Bouillon - Laforest










Repost 0
Published by Geco
commenter cet article

Présentation

  • : Géco
  • Géco
  • : Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs............. Jean Giono
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Pages