Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 18:54



















































" Dans le silence de nos âmes
des hommes bleus nous accompagnent
Ils marchent d'un pas tranquille
et nous emmènent
dans la lumière
des grands déserts. "


Njel







Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 18:10












" Ombres mêlées
Où s'émiette le corps
Solitaire
Dans le creux des vallées
Où bruissent les torrents de rage
Les cailloux pleurent
Le chant des étoiles
Chues
Petits pas qui rampent
Sous la lumière de lune
Vois, ô femme
Ton destin de larmes
Ton festin de parme
Violet de tes cernes
Violée. "

 Njel








Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 18:24




Comme vous êtes des amateurs de couleurs, de lumières et de poésies, je vous offre ce petit reportage photos : Les bateaux du lac rose.....





















































































" Tu as laissé glisser sur moi
L'amitié d'un rayon de lune.
Et tu m'as souri doucement,
Plage au matin éclose en galets blancs.
Elle règne sur mon souvenir, ta peau olive
Où Soleil et Terre se fiancent.
Et ta démarche mélodie
Et tes finesses de bijou sénégalais,
Et ton altière majesté de pyramide,
Princesse !
Dont les yeux chantent la nostalgie
Des splendeurs du Mali sous les sables ensevelies."



"To a dark girl"
Léopold Sédar Senghor







Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 19:06




   Ou plutôt Grecko et July ou inversement ou bien encore le contraire....
   Comme ces deux tourteraux  fusionnent, je ne sais plus quels sont leurs véritables prénoms.....
   C'est beau l'amour n'est-ce-pas surtout en landartant !?

  

















" J'ai appris que tout le monde veut vivre au sommet de la montagne sans savoir que le vrai bonheur est dans la manière de l'escalader ."



Gabriel Garcia Marquez









Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 15:02




   Le scolopendre voyage....Le désert, le sable...ça change un peu des montagnes Savoyardes.
  J'en profite pour vous signaler que mon amis Thomas Laurent (Le scolo, c'est lui) vient de créer un nouveau site internet que je vous glisse en lien.
  Allez donc y faire un petit tour, les photos sont superbes, comme d'habitude !
















" Le sahara était une mer. L'océan est toujours un désert."

Sylvain Tesson
"Aphorisme sous la lune et autres pensées sauvages"













Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 21:39





















" Apprendre à marcher
d'un pas léger
sur la crête des blessures "


    Njel





Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 18:00














" Il croyait que c'était à la solitude qu'il tentait d'échapper et non à lui même"



William Faulkner
"Lumière d'Aout"




Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 19:43



















" Il n'y aurait rien
Pas un insecte bourdonnant
Pas une feuille frissonnante
Pas un animal  léchant ou hurlant
Rien de chaud rien de fleuri
Rien de givré rien de brillant rien d'odorant
Pas une ombre léchée par la fleur de l'été
Pas un arbre portant des fourrures de neige
Pas une joue fardée par un baiser joyeux
Pas une aile prudente ou hardie dans le vent
Pas un coin de chair fine pas un bras chantant
Rien de libre ni de gagner ni de gâcher
Ni de s'éparpiller ni de se réunir
Pour le bien pour le mal
Pas une nuit armée d'amour où de repos
Pas une voix d'applomb pas une bouche émue
Pas un sein dévoilé pas une main ouverte
Pas de misère et pas de satiété
Rien d'opaque rien de visible
Rien de lourd rien de léger
Rien de mortel rien d'éternel


Il y aurait un homme
N'importe quel homme
Moi ou un autre
Sinon il n'y aurait rien





"Le droit de devoir de vivre"
Paul Eluard










Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
7 février 2009 6 07 /02 /février /2009 09:05

     Souvenirs d'un très bon week-end passé à Toubab Dialow avec nos amis Sylvia et Pat.
    Non seulement Pat a créé...un totem...que l'on a nommé "vice et versa" (en souvenir d'une chanson des inconnus que nous aimons fredonner) mais en plus, il a fait un émule.
    C'est aussi ça le landart, des bons moments de rigolades.









" L'hémorragie de tes désirs
S'est éclipsé sous l'azur bleu dérisoire
Du temps qui se passe
Contre duquel on ne peut rien
Etre ou ne pas être
Telle est la question
Sinusoïdale
De l'anachorètre
Hypochondriaque....










...Mais tu dis
Que le bonheur est irréductible
Et je dis
Que ton espoir n'est pas si désespéré
A condition d'analyser
Que l'absolu ne doit pas être annihilé
Par l'illusoire précarité de nos amours
Destituées
Et vice et versa Et vice et versa !











Il faut que tu arriveras
A laminer tes rancoeurs dialectiques
Même si je suis con.....
.....vaincu que c'est très difficile
Mais comme moi, dis toi
Qu'il est tellement plus mieux
D'éradiquer les tentacules de la déréliction
Et tout deviendra clair.










Mais tu dis
Que le bonheur est irréductible
Et je dis
Que ton espoir n'est pas si désespéré
A condition d'analyser
Que l'absolu ne doit pas être annihilé
Par l'illusoire précarité de nos amours
Destituées
Et vice et versa Et vice et versa











D'où venons-nous ? Où allons nous ?
J'ignore de le savoir. Mais ce que je n'ignore pas de le savoir
C'est que le bonheur est à deux doigts de tes pieds
Et que la simplicité réside dans l'alcôve
Bleue et jaune et mauve et insoupçonnée
De nos rêveries mauves
Et bleues et jaunes et pourpres
Et paraboliques
Et vice et versa













Mais tu dis
Que le bonheur est irréductible
Et je dis
Que ton espoir n'est pas si désespéré
A condition d'analyser
Que l'absolu ne doit pas être annihilé
Par l'illusoire précarité de nos amours
Et qu'il ne faut pas cautionner l'irréalité
Sous des aspérités absentes et désenchantées
De nos pensées iconoclastes et désoxydées
Par nos désirs excommuniés de la fatalité
Destituée
Et vice et versa Et vice et versa



"Vice et versa"
Les Inconnus



Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 20:35

  




   Hiers soir était diffusée sur France 2 une fiction : Nous étions projetés en 2075 et subissions les boulversements climatiques engendrées par le réchauffement climatique.

   Nous sommes en 2009 et voici la réalité.....

   Les photos qui suivent  n'ont pas été prises suite au passage d'un Tsunami. A certains endroits, le niveau de la mer s'élève... détruisant tout....

   


 
 















































                                          " Fatalité ? "






Repost 0
Published by Geco
commenter cet article

Présentation

  • : Géco
  • Géco
  • : Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs............. Jean Giono
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Pages