Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 11:23

                

                  Ou l'éloge du Zéro, du renoncement et de l'absence.... 

 

 

                 L'iris de Suse n'a jamais été une fleur ( il n'y a pas d'iris à Suse)......

                J'ai eu plusieurs fois l'intention d'intituler ce récit " l'invention du zéro "; en effet, un de mes personnages est en définitive amoureux de ce symbole qui remplace dans la numérotation finie les ordres d'unités absentes et multiplie ainsi à l'infini toutes les mathématiques.

 


            " C'est aller plus loin que la lune, mais qui le saura "

 

 


 

 

DSC06004

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC06013

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC07035

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC07025

 

 

 

 

                   La forge était silencieuse mais, dans l'aveuglante lumière de midi, il aperçut sur le terre-plein cette forme immobile, telle qu'elle était l'hiver passé, debout à travers le grillage noir de la neige.

                      Elle était là.

                     " Je suis comblé. Maintenant j'ai tout", se dit-il.

                    Désormais, elle serait protégée contre vents et marées et elle ne savait même pas qu'il était tout pour elle ."

 

 

 

                                                            " L'iris de suse "

                                                                 Jean Giono

 

 


                     

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
<br /> <br /> moi de la "monnaie du pape"...et je me suis toujourd demandé pourquoi!<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Moi j'appelle ça bêtement "de la monnaie du Papa" c'est moins poétique....<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Géco
  • : Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs............. Jean Giono
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Pages