Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 18:40

 

 

 

 

 

 

                       A ceux pour qui la poésie reste l'ultime espoir de résistance, de combat....ou de survie........!

                     

 

                       Un texte attribué à Robert Desnos en 1945....

 

 

 

 

 

DSC01450

 

 

 

 

 

 

                                                       

                                                                  J'ai tellement rêvé de toi

                                                       J'ai tellement marché, tellement parlé,

                                                                 Tellement aimé ton ombre,

                                                            Qu'il ne me reste plus rien de toi,

                                                      Il me reste d'être l'ombre parmis les ombres,

                                                          D'être cent fois plus ombre que l'ombre,

                                                        D'être l'ombre qui viendra et reviendra

                                                                     Dans ta vie ensolleillée.

 

 

 

                                                      

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
<br /> ballerine...<br />
Répondre
I
<br /> Maginfique cette image, du grand Greg!<br />
Répondre

Présentation

  • : Géco
  • : Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs............. Jean Giono
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Pages