Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 12:47
1067 - Naissance d'un ciel

Quand on se penche sur ces trous d'eau, on voit d'abord le monde renversé des arbres et du ciel. Là, j'ai compris pourquoi les jeunes filles se noyaient : c'est la porte d'un pays, c'est un départ ; sous l'eau sont des nuages, et des arbres, et des envols d'oiseaux, et des fleurs. Un peu de courage, même pas du courage, laisse faire le poids de cette chair...

Jean Giono " Manosque-des-plateaux "

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 06:33
1066 - Traces




Il est des visions, aussi fugaces soient-elles, qui laissent des traces ineffaçables dans la mémoire. Des traces autour desquelles la pensée n’en finit plus ensuite de rôder, auprès desquelles le cœur n’en finit plus d’attendre. D’ attendre et d’espérer, sans même savoir quoi.

Sylvie Germain " Immensités "

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
25 février 2016 4 25 /02 /février /2016 05:47
1065 - Sensuelles

Il y a dans la sensualité une sorte d'allégresse cosmique.


Jean Giono

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 05:07
1064 - Ombre

Je sors au bras des ombres,
Je suis au bas des ombres,
Seul.

La pitié est plus haut et peut bien y rester,
La vertu se fait l'aumône de ses seins
Et la grâce s'est prise dans les filets de ses paupières.
Elle est plus belle que les figures des gradins,
Elle est plus dure,
Elle est en bas avec les pierres et les ombres.
Je l'ai rejointe.

C'est ici que la clarté livre sa dernière bataille.
Si je m'endors, c'est pour ne plus rêver.
Quelles seront alors les armes de mon triomphe ?
Dans mes yeux grands ouverts le soleil fait les joints,
O jardin de mes yeux !
Tous les fruits sont ici pour figurer des fleurs,
Des fleurs dans la nuit.
Une fenêtre de feuillage
S'ouvre soudain dans son visage.
Où poserais-je mes lèvres, nature sans rivage ?

Une femme est plus belle que le monde où je vis
Et je ferme les yeux.
Je sors au bras des ombres,
Je suis au bas des ombres,
Et des ombres m'attendent.


Paul Eluard " Absences "

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
17 février 2016 3 17 /02 /février /2016 06:16
1063 - Dilué

... mon rêve se dilue, comme l'eau dans l'eau.

Jorge Luis Borges

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 17:34
1062 - L'eau vive

"On ne peut pas connaitre un pays par la simple science géographique...on ne peut, je crois, rien connaitre par la simple science. C'est un instrument trop exact et trop dur. Le monde a mille tendresses dans lesquelles il faut se plier pour les comprendre avant de savoir ce que représente leur somme."


Jean Giono " L'eau vive "

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 06:48
1061 - La courbe de tes yeux

La courbe de tes yeux fait le tour de mon cœur,
Un rond de danse et de douceur,
Auréole du temps, berceau nocturne et sûr,
Et si je ne sais plus tout ce que j'ai vécu
C'est que tes yeux ne m'ont pas toujours vu.

Feuilles de jour et mousse de rosée,
Roseaux du vent, sourires parfumés,
Ailes couvrant le monde de lumière,
Bateaux chargés du ciel et de la mer,
Chasseurs des bruits et sources des couleurs,

Parfums éclos d'une couvée d'aurores
Qui gît toujours sur la paille des astres,
Comme le jour dépend de l'innocence
Le monde entier dépend de tes yeux purs
Et tout mon sang coule dans leurs regards.

Paul Eluard

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 05:35
1060 - Les plaintes d'un Icare.

Les amants des prostituées
Sont heureux, dispos et repus ;
Quant à moi, mes bras sont rompus
Pour avoir étreint des nuées.

C'est grâce aux astres nonpareils,
Qui tout au fond du ciel flamboient,
Que mes yeux consumés ne voient
Que des souvenirs de soleils.

En vain j'ai voulu de l'espace
Trouver la fin et le milieu ;
Sous je ne sais quel oeil de feu
Je sens mon aile qui se casse ;

Et brûlé par l'amour du beau,
Je n'aurai pas l'honneur sublime
De donner mon nom à l'abîme
Qui me servira de tombeau.


Charles Baudelaire. " Les plaintes d'un Icare "

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 06:05
1059 - Les temps sont durs pour les rêveurs.

Over and over I stumble across the line I drew here on my floor.
No one knows but I can tell that I don't live here anymore.
Paralyzed but confident I feel the pain inside my head.
My stomach aches when you look at me as if I was fake.
I wanna be safe like you are.
Safe from the strain I feel.
I wanna be safe like you are.
Away from the noise I hear.


Airbag - Safe like you

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 08:35
1058 - Artline

“L’art, c’est comme la moralité, ça consiste à tracer une ligne quelque part.”

G.K. Chesterton

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article

Présentation

  • : Géco
  • Géco
  • : Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs............. Jean Giono
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Pages