Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 10:35



















                                    " C'est en croyant aux roses qu'on les fait éclore "


                                                                     Anatole France


Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 09:36
  



     NON à la morosité !



     N'oubliez pas de noter dans vos agenda "la sortie" du week-end : les "Rendez-vous aux jardins".  Cette manifestation est organisée partout en France !




    Une occasion, non seulement de prendre une bonne bouffée d'oxygène mais aussi de découvrir le travail de véritables artistes....parfois connus, souvent anonymes : les jardiniers.



    Bien humblement, je proposerai quelques photos au " Jardin des sables " de Montvendre, chez Annie et Jacques.



  Un petit tuyau....observez bien les écorces et les plantes rares...mais je crois qu'ils vous y  aideront.



   J'en profite pour passer un message à la météo...si elle nous entend :   " Même si les aléas du temps font partie intégrante de la "philosophie" Land-art ....je te demande d'être sympa !  Merci "

 



















































                                                        Photos : Annie A.









       "....j'avais six à sept ans et j'accompagnais mon père dans ses promenades. Il portait dans sa poche un petit sac qui contenait des glands. Les glands sont gratuits sous les chênes. Il avait une canne à bout ferré ; on peut dire qu'elles sont gratuites aussi, il y en a dans toutes les familles. Le reste était une affaire de jarrets. A certains endroits des collines, sur quelques replats, devant une belle vue, dans des vallons, près des fontaines, le long d'un sentier, mon père faisait un trou avec sa canne et enterrait un gland, ou deux, ou trois, ou cinq, ou plus, disposés en bosquets, en carrés ou en quinconces. C'était un joie sans égale : joie de le faire, joie d'imaginer la suite que la nature allait donner à ces gestes simples. Tout en continuant ces sortes de plantations nouvelles, nous allions visiter celles des années précédentes. Les glands plantés dans ces conditions donnent naissance à des chênes une fois sur dix ; c'est une belle proportion. Quels cris quand nous découvrions un de nos sujets bien robuste ! "





   Jean Giono

  Notice de la Pléiade









 

Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 09:25






     La dernière fois que tu m'as emmené en ballade, c'était vers " Le cairn", sur les hauteurs de Pierrevert....
     Là, il y a une magnifique oeuvre Land-art de Jacques Le texier qui se nomme......















                                                             ..........."Et la colline reverdira"............










Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 09:10








   " Home" : une fresque  de Yann Arthus Bertrand....., pour que jamais on ne parle pas du bleu..... au passé......




















    
Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 14:36







   Le pays c'est enveloppé de brumes bleues....

   Dans un dernier souffle, tu griffonnes un plan...sans doute celui qui indique un trésor ......il n'est pas très loin d'ici.....

   





     











 
   Tu n'as pas attendu de laisser couler le temps pour partir à sa recherche et tu t'y es usé les os, mais cette quête t'a rendu beau : ta peau avait une teinte de soleil Africain, sentait les embruns Camarguais et on pouvait croiser dans ton regard les Vents des hauts-plateaux.
    ....Et oui, ce n'est pas rien que d'être forgé par la terre.....




















  Et même si parfois,  "tes ailes de géant" t'ont fait trébucher.... ceux qui te connaissent savent que tes silences ou même tes maladresses ne cachaient que pudeur et grandes qualités.
 
 D'ailleurs tu n'a jamais refusé à personne de t'accompagner au spectacle et partager avec toi le goûter de la vie.Tu nous incitais à vibrer au diapason de ton coeur, à nous familiariser à ton pas ou bien encore à te suivre dans tes folles chevauchées. Et nous, on se laissait faire....
 
 Que tu avais fière allure....tu étais digne,  tu étais droit, tu étais rayonnant.

  Mais pourquoi parler au passé puisque cette image de toi est celle qui reste présente en moi ?


  Je ne te jouerai pas un air de violon, d'ailleurs, je ne suis pas très doué pour cela...
  Je voulais juste te dire merci... pour m'avoir permis de t'accompagner,  pour m'avoir servi de guide sur un bout de ton chemin et pour m'avoir fait découvrir.... ton trésor.

  Toutes tes valeurs ont fait de toi "Un père" !

 














   Un jour de juin, un Circaète Jean-le-blanc c'est envolé par dessus les brumes bleues...pour rejoindre le pays des justes, du côté de Théopolis.



   















       " Le soleil n'est jamais si beau qu'un jour où l'on se met en route"



 








 
    Je t'embrasse Philippe

 








Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 07:43





    Un petit cadeau à mon ami Emmanuel Prunevieille, en réponse à sa grande générosité.....













....." Pourtant, ces peuples ont parlé avant d'être définitivement vaincus. Et nous restons confondus devant ces bribes de voix et ce qu'elles laissent présager de leur spiritualité.
       Ces hommes (qui ne batissaient ni pyramide ni cathédrales) avaient trouvé leur juste place dans le cosmos, au sein d'une nature qu'ils respectaient et adoraient. Ils ne cherchaient pas à accumuler richesses et bien-être, mais à se forger une âme forte en harmonie avec le monde.
       Savoir s'intégrer respectueusement à l'univers des forêts ou des plaines, savoir reconnaître l'étincelle du sacré dans chaque parcelle de vie....voilà l'essentiel de leur philosophie.".......




Michel Piquemal
"Paroles indiennes"





Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 10:43





























































" Ce que tu as appelé "monde" il faut commencer par le créer.
Ta raison, ton imagination, ta volonté, ton amour doivent devenir ce monde.
La vie n'aura servi à rien à celui qui quitte le monde sans avoir réalisé son propre monde. "




Brihadaranyaka Upanishad






Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 20:33















" La nuit n'est jamais complète.
Il y a toujours puisque je le dis,
puisque je l'affirme,
au bout du chagrin,
une fenêtre ouverte,
une fenêtre éclairée.
Il y a toujours un rêve qui veille,
désir à combler,
faim à satisfaire,
un coeur généreux,
une main tendue,
une main ouverte,
des yeux attentifs,
une vie : la vie à se partager. "


Paul Eluard








Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 18:39









                                                                          







       "Un poète doit laisser des traces de son passage, non des preuves. Seules les traces font rêver. "



René Char







Repost 0
Published by Geco
commenter cet article
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 14:55



  



 
    Un autre grand nom du mouvement Land-art : Monsieur Nils-Udo lequel, à l'instar d'Andy Goldsworthy, m'influence beaucoup !
    J'ai glissé en lien un clip publicitaire ( Mohora de Guerlain) réalisé par Claude Aveillan dans lequel il a collaboré.
     Je vous laisse admirer l'esthétisme de ses oeuvres..... mais aussi la grande sensualité d'une dame .....à peine dénudée ( petit clin d'oeil à Philippe)















   Né en Bavière à la veille de la seconde guerre mondiale, Nils-Udo entreprend en 1955 des études d'arts graphiques à Nuremberg, puis devient peintre. En 1972, il cesse la peinture, jugée trop artificielle, et décide d'agir directement sur la nature, " la source même" selon l'artiste, avant d'amorcer en 1989 un retour au médium pictural.
    Nils-Udo se situe dans la mouvance internationale du Land-art, même si son oeuvre se distingue nettement d'un  Robert Smithon ou d'un Christo par sa modestie ou sa fugacité. Pour ses oeuvres in situ, Nils-Udo utilise les éléments de la nature qu'il trouve sur place. Modifiant légèrement le paysage, l'artiste révèle ainsi la beauté de la nature et son étrangeté. Il crée un monde "d'utopies potentielles" par ses monticules colorés, ses nids géants ou ses portes vers l'inconnu. Nils-Udo crée des oeuvres qui n'ont pas vocation à se pérenniser, et qui, comme une plante, naissent, se développent puis meurent.
   L'artiste affirme établir ainsi un dialogue "d'ordre spirituel et esthétique" avec la nature, son unique interlocutrice.



Sources fluctuat.net


































































 " Je peux enfin toucher l'écorce de l'arbre, observer le vol de l'oiseau, déguster le gout de la baie, entendre le cri de l'animal et, enfin, sentir le parfum de la fleur. C'est tout ce qui s'offre à la préhension des cinq sens de l'homme, qui participe à la conception de mon travail "


Nils-Udo





















Repost 0
Published by Geco
commenter cet article

Présentation

  • : Géco
  • Géco
  • : Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs............. Jean Giono
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Pages