Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 18:07

 

 

 

 

 

 

DSC08400

 

 

 

 

 

                                   Il restait dans les ruines de ton coeur un petit coin de soleil.....et tu me l'as offert !

 

 

 

                                                                                                           Géco

 

 

 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 07:20

 

 

 

 

 

 

 

DSC07953

 

 

 

 

 

 

Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,

Picoté par les blés, fouler l'herbe menue :

Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.

Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

 


Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :

Mais l'amour infini me montera dans l'âme,

Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien,

Par la nature, - heureux comme avec une femme.

 

 

 

 

                                                                     Arthur Rimbaud

                                                                        " Sensation "

 



Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 05:40

 

 

 

 

 

 

 

                                                    " Laisse moi devenir les pétales de ton ombre....."

 

 

 

 

 

 

 

DSC07849

 

 

 

 

 

 

                               " Je vous ai apporté des fleurs même si elles sont périssables, parce que les bonbons, même si c'est bon, ça colle aux doigts....et aux dents "

 

 

 

 

                                                                    Tristes adaptations Gécoesques de chansons d'un auteur d'un pays plat.....qui fut aussi le mien.

 

 

 

 


Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 20:01

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                 C....comme......corolle, coquelicot, couleur,......C comme....

 

 

 

 

 

 

DSC07793

 

 

 

 

 

                                            "...Les fleurs au gré de la lumière

                                                Ont caché des féeries d'audace

                                                C'est un bijou d'indifférence

                                                A la mesure de tous les coeurs

                                                Un bijou ciselé de rites

                                                C'est une maison mystérieuse

                                                Où des enfants déjouent les hommes. "

 

 

 

                                                                                     Paul Eluard

 

 


Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 17:44

 

 

 

 

 

DSC07273

 

 

 

 

 

                            Grand-père,

 

     J'ai enfin pu quitter ma chambre et le centre de soins pour Décalages interdits. J'ai menti pour cela. J'en ai honte. J'aurai aimé procéder différemment.

     Au moins, je suis libre. Si on veut.

     Si j'ai menti, c'est à cause de ce que j'ai vu réellement. Je n'ose partager ce que j'ai vu avec quiconque. On ne sait jamais. Je ne désespère pas de pouvoir un jour te raconter tout cela de vive voix - et d'ailleurs, je suis à peu près sûr que tu as vu exactement la même chose que moi. C'est pour cela que je ne te vois plus. Tu as vu exactement le même paysage interdit. J'en suis certain.

      Je continue de me taire et ce faisant, je cherche la porte.

      Je cherche le passage.

      Je cherche ce que j'ai vu lors de mon dernier test de normalité et que depuis je ne cesse de voir en rêve.

      Je ferme les yeux.

      Les paysages interdits sont d'une beauté à couper le souffle.

      J'y cherche ma route.

      Et je la trouverai.

 

                       

                                                                     Audrey Soulié

                                                                      Extrait de " 7 " 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 19:44

 

 

 

 

                                        Voici donc ce qu'il reste de l'abri....il n'a donc pas eu le temps d'affronter les éléments : une main machinale est passé par là, insouciante, inconsciente.....comme trop souvent....

 

                             

 

 

 

 

DSC07518

 

 

 

                                                       Je me suis penché sur ce qu'était devenu dès lors le tombeau de celle que je voulais protéger et que je voulais montrer belle !                    

                                                      J'ai fermé les yeux......

 


 

DSC07526

 

 

 

 

 

                                                Je me suis incliné bien bas, pour prier.... Puis, il y a eu ceci......

 


 

DSC07529

 

 

 

 

                                      

 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 18:50

 

 

 

 

 

 

                      Je suis monté jusqu'au " Pas de St Vincent " pour passer un moment en compagnie des éléments. Sur le chemin, j'ai croisé "l'abri" , où plutôt ce qu'il en reste : des bûcherons l'ont détruit....la fleur est morte.....

                    Ephémère....éphémère....l'amertume me gagne....il faudra essayer de reconstruire....Je repense à mes anciens cours et à la loi de Lenz " Le sens du courant induit est tel qu'il s'oppose à la cause qui lui donne naissance ". J'espère que les poètes n'engendrent pas des monstres destructeurs ?  Mais je ne baisserai pas les bras.

                  J'ai transformé ma colère en travail et malgré la pluie, mon envie de créer fut décuplée.

                 Tout d'abord j'ai érigé une sentinelle : Perchée à 1200 m d'altitude,elle observe solitaire et médite. C'est la troisième proposition géopoétique que j'offre aux randonneurs de la " Marche du sel "  ( et aux autres bien-sûr ) le Lundi 28 Mai.

               Puis j'ai trouvé un arbre, le dernier d'une coupe immense autour duquel j'ai voulu redonner vie et faire comme un pied de nez aux tronçonneuses.....mais je vous en reparlerai plus tard.


                 En attendant, je vous laisse en compagnie d'une dame.....et de son silence de pierre.....

                   

 

 

 

 

DSC07087

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC07171

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC07357

 

 

 

 

 

                 " Assis le dos contre le tronc d'un pin, je regarde le soleil couchant, et j'écoute: j'écoute le murmure de la mer, j'écoute le bruit du vent dans les branches. J'écoute aussi, certainement, ma conscience, ce qui en moi sait, pense, et voudrait parfois s'anéantir. Mais je continue, je continue à écouter, jusqu'à ce que j'entende...quoi ? Ce n'est pas l'espoir que j'entends, ce n'est pas un chant, un hymne, un psaume, ce n'est presque rien. Cela ne dure pas longtemps, mais c'est tout ce qu'il me faut. Cela me donne une base à partir de laquelle je peux continuer à exister et à travailler, à ma manière à moi. "

 

 

 

 

                                                                        Kenneth White

                                                     Extrait de " La maison des marées "

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 05:48

 

 

 

 

DSC00380

 

 

 


 

                                ....mais je me souviens : c'est bien le plein jour,

 c'est juste la clarté, les ombres des arbres silhouettes qui s'étirent à

faire mentir la raison.

 

                                                                J'aime.

 

 

                                                                                    Carole Dailly link

                                                               Extrait de " A faire mentir ma raison "

 

 

 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 06:14

 

 

 

 

 

                             Sur le chemin qui mène à Léoncel par le Pas de Saint Vincent, il y a un creux dans la colline.  J'y ai construit un abri pour une fleur qui était là..... solitaire et fragile.

                            Vous le découvrirez peut-être.....

 

                              Coordonnées :   44° 55' N

                                                              5° 8' E

 


 

DSC06988

 

 

 

 

 

DSC07027

 

 

 


"  Crois celui qui peut croire
    Moi, j'ai besoin d'espoir
    Sinon je ne suis rien

   Ou bien si peu de chose
   C'est mon amie la rose
   Qui l'a dit hier matin "

  

 

 

 

                                                                          Francoise Hardy

                                                              Extrait de " Mon amie la rose "

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 05:57

 

 

 

 

 

DSC07092

 

 

 

 

 

 

 

                                  "  J'ai fait un rêve, la nuit de Noël. Je cheminais sur la plage, côte à côte avec le Seigneur. Nos pas se dessinaient sur le sable, laissant une double empreinte, la mienne et celle du Seigneur. L'idée me vint - c'était un songe - que chacun de nos pas représentait un jour de ma vie. Je me suis arrêté pour regarder en arrière. J'ai vu toutes ces traces qui se perdaient au loin. Mais je remarquai qu'en certains endroits, au lieu de deux empreintes, il n'y en avait plus qu'une. J'ai revu le film de ma vie. O surprise! Les lieux de l'empreinte unique correspondaient aux jours les plus sombres de mon existence. Jours d'angoisse ou de mauvais vouloir ; jours d'égoïsme ou de mauvaise humeur ; jours d'épreuve et de doute ; jours intenables... jours où, moi aussi, j'avais été intenable. Alors, me tournant vers le Seigneur, j'osai lui faire des reproches: "Tu nous as pourtant promis d'être avec nous tous les jours! Pourquoi n'as-tu pas tenu ta promesse? Pourquoi m'avoir laissé seul aux pires moments de ma vie? Aux jours où j'avais le plus besoin de ta présence?" Mais le Seigneur m'a répondu: " Mon ami, les jours où tu ne vois qu'une trace de pas sur le sable, ce sont les jours où je t'ai porté."

 

 

 

                                                          Ademar de Barros, poète brésilien

 

 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article

Présentation

  • : Géco
  • Géco
  • : Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs............. Jean Giono
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Pages