Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 17:30

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 11:44

 

 

 

 

 

 

 

                   Une installation ( Regarde par la fenêtre )  de Femke Van Dam à la ferme de Chosal  mise en place dans le cadre de la biennale " Art et nature 2011 ". Une création surprenante, interressante et surtout d'un grand esthétisme.

 

 

                    Extrait de la présentation par le " pole Land-art départemental "  de Haute Savoie.


                  " Une oeuvre interactive, animée des caprices du vent et du jeu des spectateurs.  Des miroirs nous illusionnent, fragmentent le monde, nous projettent dans un espace en extension, nous font côtoyer les dimensions de l’infini et nous piègent par le miracle fascinant de la lumière ".

 

               

                 La ferme de Chosal, c'est ici link

 

                                           

 

 

 

DSC09457

 

 

 

 

 

 

DSC09450

 

 

 

 

 

 

DSC09468

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 17:28

 

 

 

 

 

 

                             Je ne sais de la rouille ou du lierre celui qui me pousse ou me retient.

 

 

 

DSC06818

 

 

 

 

                                         Mais si je croisse, si j'insuffle mes anciennes coupures, mes taillades, mes cicatrices chlorophylles, je ne saurais vouloir revivre autrement. Alors j'essaie, seulement j'essaie. Ou j'envisage un autre sort, une destinée de ferraille inerte.

 

 

 

 

 

 

DSC06806.JPG

 

 

 

 

                                              Il a pris de moi le grain trop lourd, s'est accroché à mes entailles, rongeant ma peau d'usure. Je laisse sont entêtement manger mon souffle de fer. Il ne sait pas lui, que je suis née de la main, que j'ai été dessinée du doigt : celui qui pointe vers le ciel, celui qui dit, qui décide et qui tranche. Le lierre ne sait pas, il grimpe, et sa certitude m'effraie.

 

 

 

 

 

DSC06824

 

 

 

 

                                          Ce qu'il ignore, c'est la précision de mes hésitations, ce vouloir. Et je me trouble, la lenteur de sa marche et la douleur de ses bras autour de mes brisures de lame, sa langueur et l'acuité de sa force. Je me trouble et désespère de sentir près de son emprise, les germes sombres de ma décrépitude. Je crois céder parfois.

 

 

 

 

 

 

DSC06821

 

 

 

 

 

                                               Ce n'est que le bleu qui me dira, que lui.

                                      Il agitera de sa monocorde harpe de soie les élans de la main. Et lui, le lierre, là si vert, là si tenace, arrachera sa visqueuse adhérence de mes barreaux moissonneurs. Je reprendrai peut-être le chemin de la main, du doigt qui décline, détruit et décide. Je fendrai les herbes à bêtes encagées, je diviserai le blé de la terre pour que la main nourrisse l'enfance et l'avenir.

 

 

 

 

DSC06846

 

 

 

 

 

                                                    Il enfle vers le bleu comme je m'en approche. Né, lui, de la glaise sauvage, moi de la main. Il n'y a pas de bataille. Une simple cadence. Une échancrure sur ma peau, une trace de vie que je n'aurai jamais.

                                                     Et le bras qui m'a faite, lourde et hachée de rayures tranchantes. La main, le lierre et moi faucheuse aux rouilles épaisses. La main d'où le ciel vacille, le lierre à qui j'attache plus qu'il ne me retient.

 

                                                   Je ne sais si j'attends, je ne sais si de moi je désire.

 

 

 

DSC06834

 

 

 

 

 

 

                                                                                                   Texte : Inta link

 

 

 


Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 21:34

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                 Toi et moi...

 

 

 

 

DSC08737

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                            Moi sans toi...

 

 

 

 

DSC09025

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 07:18

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC07389

 

 

 

 

" L'oiseau bleu est loin, est là-haut

 Il épouse le vent,

 Le vent bouscoulant les brumes des amours avortés,

 Son petit bec dans le vent déchaîné,

 Ses ailes courageuses

 Ses plumes comme l'écume des vagues

 

 Dans son sillage, l'écho d'une voix qui m'avait échappé....

 

 L'oiseau bleu

 Son petit bec courageux fendant la distance,

 Entré dans le vent

 Plus bas plus haut une déferlante s'évade, s'élance et se

 dresse

 Le bruit de sa puissance comme un grand vent de musique

 de mouvement originel

 

 Un grand vent d'amour.....

 

 

 Bousculante de rêves et d'intense

 mon âme chavirée sous les épaves

 J'ai mon coeur au ventre à la main

 au visage comme un rire fouetté au vif

 Lèvres sanguines comme épanouies d'amour

 Le vif des écumes resplendissantes

 jaillissantes rejaillissantes

 Le sourire radieux déployé encore

 aux étincelles du regard

 L'oiseau bleu fonce

 Son petit bec dans le vent enfiévré

 L'oiseau bleu fonce

 Beauté, pudeur du désespoir

 coquetterie au moins

 élégance parée ultime

 Mais la beauté du rire pour toute réponse

 m'échappe

 comme nuée d'oiseaux s'envole brusque

 Quelque chose d'acharné et de fragile

 m'échappe."

 

   

 


                                                                                  Carole Dailly

 

 


 

 

 

 


 


 


Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 16:38

 

 

 

 

 

 

 

                     Voici, en écho à "l'abri", un très beau texte que m'offre Carole Dailly dont le talent vient d'être récompensé par le grand prix       " Amélie-Murat "  2012.

                           Merci Madame !

 

                 

 

 

 

 

DSC06981

 

 

 

 

                             Un oiseau bleu vient parfois chanter dans mon âme,

                             Accompagné du vent, il me raconte ces choses

                             Que jamais je ne comprends

 

                             Accompagné du vent, il tisse nid de brindilles,

                             Feuilles d'automne, douceur et mots échoués

                             Et moi je m'y couche

                             Et m'y endors.

 


 

 

                                          Extrait de " Après la Grâce précédé de l'oiseau bleu "

 

 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 16:55

 

 

 

 

 

 

 

                                                        "...Madame rêve

                                                            Au ciel

                                                            Madame rêve

                                                           Au ciel

                                                            Madame rêve...."

 

 

 


 

 

 

DSC08314

 

 

 

 

                                                          "...Rêve d'archipels

                                                               De vagues perpétuelles

                                                               Sismiques et sensuelles..."

 

 

 

 

                                                                                                    Alain Bashung





 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 11:33

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC07195

 

 

 

 

                                        " Le dragon crache du feu,

                                          Ce qui éteint ses larmes.

                                          Quand on vit de rancunes,

                                          On naît pour être vieux."

 

 

 

 

                                                                         Charles de Leusse

 

 

 

 


 

 


Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 18:07

 

 

 

 

 

 

DSC08400

 

 

 

 

 

                                   Il restait dans les ruines de ton coeur un petit coin de soleil.....et tu me l'as offert !

 

 

 

                                                                                                           Géco

 

 

 

 

Repost 0
Published by Géco
commenter cet article
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 07:20

 

 

 

 

 

 

 

DSC07953

 

 

 

 

 

 

Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,

Picoté par les blés, fouler l'herbe menue :

Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.

Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

 


Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :

Mais l'amour infini me montera dans l'âme,

Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien,

Par la nature, - heureux comme avec une femme.

 

 

 

 

                                                                     Arthur Rimbaud

                                                                        " Sensation "

 



Repost 0
Published by Géco
commenter cet article

Présentation

  • : Géco
  • Géco
  • : Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs............. Jean Giono
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Pages